menudroite.php

partenaires

Fanfiction Potter 3

Troisième année (1993)

Malgré toutes mes espérances, l'été s'annonçait très mal.Dès que nous sommes arrivés au 4, Privet Drive, notre cher oncle Vernon a pris tous nos effets magiques et les a enfermés sous clé.Cela nous posait un réel problème parce que nous avions une grande quantité de devoirs de vacances à faire et que nous ne bénéficierions pas de passe droit, même si notre oncle moldu était particulièrement stupide. Heureusement, dès la première semaine de vacances, nous avons eu l'occasion d'utiliser le talent de Harry pour crocheter les serrures, ce qui nous a permis de récupérer nos effets les plus importants pour réaliser nos devoirs.Ainsi, nous aurions la possibilité de faire nos choses la nuit, parce qu'il nous était formellement interdit de faire quoi que ce soit qui ait un rapport avec la magie.

Même si ce problème était réglé, l'humeur de notre chère famille d'accueil fut mise à rude épreuve lorsque Ron a téléphoné chez nous.Nous n'avons même pas eu l'occasion de lui parler.Il devait être très déçu.En tout cas, de notre côté, c'était très frustrant.Ron a sûrement compris les ennuis que nous avions eus avec notre oncle parce qu'il n'a plus essayé d'appeler.Hermione non plus d'ailleurs!Probablement que Ron lui avait dit de ne rien faire.Au moins, nous étions ensemble.Aussi, nous avons fini par avoir l'autorisation de laisser sortir nos hiboux la nuit en promettant à notre oncle et à notre tante que nous ne nous en servions pas pour envoyer du courrier.

Tout se déroulait comme à l'habitude. Nous devions travailler comme des esclaves pendant que notre cher cousin Dudley nous donnait des ordres.C'était pénible, mais nous savions que nous allions retourner à Poudlard à la fin de l'été.Le soir de notre anniversaire, le 31 juillet, nous sommes montés dans notre chambre un peu plus tôt qu'à l'habitude. En effet, nous nous étions empressés de terminer nos tâches pour espérer profiter de notre soirée d'anniversaire.Par contre, nous n'avons malheureusement pas eu la chance de pouvoir sortir de la maison pour pouvoir s'amuser un peu. Nous avons quand même réussi à trouver un plan pour surprendre notre cousin, un plan que nous n'allions pas mettre à l'oeuvre, bien entendu!C'était quand même très amusant!Quand l'oncle Vernon est venu nous dire d'arrêter de ricaner comme cela, nous avons décidé de faire semblant de nous coucher pour faire nos devoirs comme à l'habitude.C'est donc ce que nous avons fait.Après quelques heures lorsque j'ai enfin terminé le devoir d'histoire de la magie, j'ai dit à Harry que j'arrêtais tout parce j'étais épuisée.De son côté, il a continué puisqu'il voulait terminer ce devoir pour être au même point que moi.Il faut dire qu'il avait eu un peu de difficulté à trouver l'inspiration. C'est ainsi que je me suis endormie.

Puis, tout à coup, j'ai entendu Harry pousser un petit cri et venir me réveiller.Je lui ai alors dit : « Harry!Qu'est-ce que tu fais?Tu vas réveiller tout le monde! »Il s'est calmé en me chuchotant qu'il y avait quatre hiboux qui venaient vers notre fenêtre. Deux d'entre eux en portaient un troisième.Dès qu'ils furent arrivés, nous reconnûmes Errol, le hibou des Weasley qui était soutenu par Hedwige et Gryffon.Il y avait aussi un magnifique hibou qui nous apportait! nos lettres de Poudlard. Mais, ce qui nous intéressait d'abord, c'était le paquet que portait Errol.Le paquet contenait une lettre, une coupure de journal annonçant que les Weasley avaient gagné le grand prix et quelques paquets pour nous.Ron nous donnait à chacun un scrutoscope de poche. Hermione avait aussi envoyé un cadeau pour chacun de nous et une lettre dans laquelle elle disait qu'elle était en France et que c'est grâce à Hedwige et à Gryffon qu'elle avait pu nous envoyer tout cela. Elle donnait à Harry un Nécessaire à balai et à moi, un livre sur la métamorphose, ma matière préférée. Le dernier paquet venait de Hagrid. Nous y découvrîmes alors deux livres identiques qui semblaient!vivants.Ils s'intitulaient Le Monstrueux Livre des Monstres.Nous n'avons eu que quelques secondes pour les voir quand ils se sont mis à se battre. C'est alors que nous avons établi un plan pour les séparer.Il fallait faire vite avant que les Dursley ne se réveillent. Le tout s'est réglé assez rapidement. Puis, après avoir vérifié que tous dormaient, nous avons lu nos lettres de Poudlard.Avec ces lettres, il y avait des formulaires d'autorisation de sortie pour Pré-au-Lard, mais comment allions-nous obtenir ces autorisations?

C'est le lendemain que nous avons appris qu'un prisonnier du nom de Sirius Black s'était échappé. Mais ce n'était pas très important à côté de ce que nous allions apprendre!La tante Marge s'en venait chez nous!Cela semblait épouvantable.Personnellement, je ne l'avais jamais vraiment vue étant donné qu'elle n'était pas venue depuis que j'habitais là.Je l'avais par contre aperçue lors de ses précédentes visites et Harry m'en avait souvent parlé.Elle détestait apparemment Harry.Quel sort me ferait-elle subir quand elle apprendrait que j'étais la soeur jumelle de Harry?Je n'avais pas vraiment hâte de la connaître!En plus, il fallait lui dire que nous allions tous les deux dans une école de redressement. Quelle honte!C'est alors que Harry eut l'idée de marchander nos autorisations en disant que si nous parlions de cette école, nous aurions en échange les autorisations.Quelle idée brillante!À notre grand étonnement, l'oncle Vernon accepta!Il a aussi fallu envoyer nos hiboux chez Ron pour éviter que la tante Marge se rende compte de quelque chose.

Puis, elle arriva! Dès qu'elle m'aperçut, ce fut horrible! Elle poussa un grand cri et demanda à l'oncle Vernon d'où je sortais.Quand il lui dit que j'étais la soeur jumelle de Harry qui était hébergée autrefois chez une voisine, mais qu'ils avaient dû me prendre avec eux, j'ai pensé qu'elle tomberait dans les pommes.Elle reprit vite ses esprits et m'ordonna de lui donner une tasse de thé. Je la détestais déjà!C'était pire que d'affronter le professeur Rogue! Puis, ils discutèrent de notre éducation.Et nous étions forcés d'assister à cela!Un peu plus tard, la discussion a dégénéré.Elle s'est mise à insulter nos parents.À ce même moment, Harry m'a regardée.Je ne savais pas ce qu'il avait en tête et si j'avais su, j'aurais probablement essayé de le calmer.Mais j'étais tellement en colère que je lui ai pris la main et je lui ai fait un signe de tête. J'ai alors senti une grande énergie m'envahir et j'ai laissé Harry guider le tout.Sur le coup, voir la tante Marge enfler comme elle l'a fait m'a profondément soulagée.Nous étions tellement enragés que Harry proposa que nous partions de là.Nous sommes allés chercher nos valises avec tous nos effets personnels, ainsi que les cages de hiboux et nous avons descendu l'escalier. L'oncle Vernon nous rattrapa et en le voyant nous bloquer le chemin, Harry sortit sa baguette pour lui faire peur, j'ouvris la porte et nous sommes sortis.

Nous avons marché un bon moment en silence et quand j'ai réussi à me calmer, j'ai senti la panique m'envahir. J'ai demandé à Harry ce qui allait nous arriver. Il n'en savait bien sûr rien et j'étais convaincue que nous serions mis à la porte de Poudlard et que nous ne pourrions plus jamais faire de la magie.Après un moment, Harry sortit sa baguette et nous fit un peu de lumière.Nous nous sommes assis sur le bord du trottoir.Dans le silence, je savais bien tout ce qui passait à l'esprit de mon jumeau. J'avais même l'impression d'être dans sa tête. Tout à coup, un autobus est apparu devant nous.Sur le devant, il était inscrit Magicobus.Je n'avais pas remarqué, mais Harry avait levé sa baguette avant de prononcer « Lumos ».Cela avait appelé le Magicobus, selon ce que le contrôleur nous expliqua.Nous sommes alors entrés dans ce bus et nous avons demandé à ce qu'ils nous laissent à Londres.Harry me regarda alors et je compris qu'il fallait que je le laisse parler. Il décida de cacher notre identité. Il s'appelait Neville et moi, Parvati. Pendant le voyage, qui fut très périlleux, nous avons discuté de l'évasion de Sirius Black.C'est à ce moment que nous avons appris qu'il était sorcier et qu'il s'était évadé d'Azkaban.Nous avons ensuite demandé au chauffeur de nous laisser sur le Chemin de Traverse. Arrivés au Chaudron baveur,quelqu'un nous attendait.C'était!le ministre de la Magie, Cornelius Fudge.Quelle surprise ont eue le contrôleur et le chauffeur en apprenant que nous étions les Potter!

L'avantage dans toute cette histoire, c'est que le ministre de la Magie nous a vite informés que nous n'aurions pas de conséquence pour ce que nous avions fait.Il considérait cela comme un accident.Il décida aussi que nous allions rester pour les deux semaines suivantes au Chaudron baveur avec pour seule condition de ne pas aller du côté moldu. Imaginez! Deux semaines de vacances libres comme l'air! Nous étions enchantés! Et, en plus, en arrivant dans notre chambre, il y avait!nos chouettes!C'était merveilleux!Nous étions libres, épuisés et heureux!

Pendant ces deux semaines, nous avons fait nos emplettes de début d'année et nous avons terminé nos devoirs au soleil en mangeant de la crème glacée de chez Florian Fortarôme. Harry insistait aussi pour que nous allions à tous les jours voir l'Éclair de Feu, le nouveau balai le plus rapide. Le dernier jour des vacances, Hermione, Ron et sa famille sont arrivés sur le Chemin de Traverse.Il y avait une inconnue avec eux.Elle se nommait Isabelle Granger et elle était la cousine de Hermione.Elle étudiait à Beauxbâtons, une école de sorcellerie de France.C'est pour aller la chercher que les Granger étaient allés en France. Elle semblait très sympathique et je me suis rapidement rendu compte que nous avions beaucoup en commun. Tout allait donc pour le mieux et nous retournions à Poudlard le lendemain.

Mais, avant d'aller nous coucher, Mr Weasley a insisté pour parler à Harry.Quand il est revenu près de moi, je sentais que ça n'allait pas. Je lui ai demandé ce que Mr Weasley lui avait dit, mais il m'a répondu qu'il y avait trop de gens pour qu'il puisse me le dire. Il voulait nous en parler à tous dans le train.C'est sur cette inquiétude que nous sommes allés nous coucher.Toute la nuit, j'ai fait des rêves étranges. J'ai rêvé que Sirius Black essayait de tuer Harry et que d'étranges créatures étaient postées à Poudlard. Quand l'heure de se lever fut arrivée, j'ai eu beaucoup de difficulté à me tenir éveillée.Je me suis préparée à partir, mais je sentais qu'il allait nous arriver quelque chose de bizarre.Je ne m'attendais pas à ce qu'il allait se passer!

Comme à l'habitude, nous avons cherché un compartiment libre dans le train et nous avons rapidement constaté qu'il n'en restait plus.Le seul qui contenait assez de place pour toute notre petite bande était occupé par un homme endormi. Cet homme avait l'air plutôt malade et ses vêtements étaient sales et déchirés par endroits.Hermione a alors remarqué qu'il s'agissait d'un professeur, le professeur R.J. Lupin.Nous avons essayé de le réveiller, mais il était profondément endormi.Puis, Harry a fini par nous dire que Mr Weasley l'avait mis en garde de ne pas essayer de trouver Sirius Black.En plus, Harry avait surpris une conversation entre Mr et Mme Weasley où ils parlaient que Black voulait tuer Harry.C'était assez effrayant.Puis, comble de malheur, les Malefoy et leur bande de gorilles arrivèrent. Parmi eux, il y avait une nouvelle. Quelqu'un que je n'avais jamais vu. Sans doute une future Serpentard emmerdante? En tout cas, Drago riait des parents de Ron. Il faut dire que son imbécile de soeur était là et elle trouvait cela très drôle jusqu'à ce qu'elle remarque la présence du professeur.Elle calma alors son frère et ils nous fichèrent la paix.

C'est alors que quelque chose d'étrange arriva.Le train ralentissait, mais nous étions encore trop loin de Poudlard.Ce n'était pas normal.Ensuite, les lumières du train s'éteignirent.Je commençais à avoir peur.J'ai alors pris la main de Harry et il m'a regardée. Il semblait avoir tout aussi peur que moi.C'est alors que la créature que j'avais vue dans mon rêve arriva et pénétra dans notre compartiment. Tout à coup, il fit très froid. Je sentis plein de pensées désagréables envahir mon esprit.Puis, j'en entendu!des cris! Et je me suis sentie partir, tout est devenu flou.Quelques instants plus tard, j'ai repris mes esprits.Les lumières étaient de nouveau allumées et le train était en marche. Je me demandais si je ne m'étais pas endormie.Mais, quels étaient ces cris?Harry aussi semblait se réveiller et il a demandé qui criait.Personne, à part moi, ne semblait avoir entendu ces cris. Quelqu'un me mit alors un morceau de chocolat dans la main.C'était le professeur Lupin. Cela semblait l'avoir tiré de son sommeil.Mais pourquoi du chocolat?Je ne parlais pas, mais Harry posait des questions et le professeur Lupin nous a dit que ces créatures étaient des Détraqueurs d'Azkaban.Je ne parlais toujours pas.Hermione me parlait, mais j'étais incapable de lui répondre. Elle a réussi à me convaincre de manger le chocolat et je me suis immédiatement sentie mieux.C'est alors que j'ai demandé pourquoi nous étions-nous évanouis. Et pourquoi nous? Cependant, le professeur était parti et personne ne comprenait ce qui venait de se passer. Et nous sommes enfin arrivés à Poudlard.

J'ai eu beaucoup de difficulté à sortir du train et à traîner mes bagages.Hermione et Isabelle m'ont aidée et nous avons trouvé une diligence qui nous amènerait à Poudlard.Harry semblait aussi très faible.Quand nous sommes arrivés à Poudlard, j'ai remarqué qu'il y avait des Détraqueurs postés à l'entrée.Je me suis sentie repartir dans le brouillard, mais Hermione m'a mis un morceau de chocolat dans la bouche et je me suis sentie mieux.Mais pourquoi ces créatures avaient une telle emprise sur moi et sur Harry? Étions-nous plus faibles que les autres?En tout cas, quand nous sommes sortis des diligences, les Malefoy se sont empressés de rire de ce qui nous était arrivé.Comment l'avaient-ils su? Mais le professeur Lupin est arrivé, ce qui les a éloignés, ces trouillards.Mais pourquoi eux qui étaient si peureux ne se sont pas évanouis? Pourquoi nous?

À peine entrés dans l'école, le professeur McGonagall est venue nous chercher, ainsi que Hermione. Mme Pomfresh voulait nous examiner. Elle a confirmé ce que je croyais. Les Détraqueurs avaient une emprise sur les faibles.Nous étions donc les plus faibles!Il ne fallait pas que les Malefoy l'apprennent.C'est alors que Harry a dit à Mme Pomfresh que nous nous sentions très bien. Je dois avouer que dans mon cas, ce n'était pas tout à fait vrai, mais j'avais plutôt envie d'assister au banquet de début d'année et j'avais hâte de savoir si Isabelle était placée à Gryffondor. Mme Pomfresh a bien entendu rouspété, mais elle nous a laissé partir.McGonagall voulait auparavant parler quelques minutes seule avec Hermione. Nous avons attendu dans le couloir et c'est à ce moment que Harry m'a demandé si je me sentais bien.Je lui ai répondu que je me sentais encore faible, mais que ça allait.Il m'a proposé d'aller voir Mme Pomfresh, mais comme je l'ai dit, je voulais assister au banquet. Quelques instants plus tard, Hermione et McGonagall sont sorties nous rejoindre et nous sommes allés dans la Grande Salle.La cérémonie de la Répartition avait eu lieu et j'ai été heureuse de constater que Isabelle était à Gryffondor.J'ai aussi remarqué que la nouvelle qui était avec les Malefoy était bien à Serpentard.Ouf! Elle n'était pas avec nous.

Je me suis donc approchée des places libres que Ron, Isabelle et Ginny nous avaient gardées et j'ai senti quelque chose d'étrange.Juste en face de moi, il y avait Olivier Dubois.Je le connaissais depuis mon entrée à Poudlard, mais pour la première fois, je le remarquais vraiment.En le voyant, mon coeur s'est mis à battre très fort.Sur le coup, je me suis dit que c'était à cause de ce que j'avais subi avec les Détraqueurs, mais quand il m'a demandé si j'allais bien, je ne savais plus quoi répondre.Puis, Dumbledore a pris la parole et tout est redevenu normal.Ça devait être à cause des Détraqueurs.Dumbledore a parlé de Sirius Black et des Détraqueurs qui étaient là pour assurer notre sécurité.Puis, il a présenté le nouveau professeur de Défense contre les forces du Mal. C'était le professeur Lupin qui était avec nous dans le train.Avec ce qu'il avait fait pour nous, j'avais déjà confiance en lui et je me disais que, enfin, ce cours serait peut-être intéressant. C'est alors que le professeur Dumbledore a présenté le nouveau professeur de Soins aux créatures magiques.Il s'agissait de! Hagrid.J'ai regardé mes amis et mon frère et nous nous sommes mis à applaudir. Quelle joie!Hagrid enseignant! Les Malefoy avaient l'air enragés.En plus, nous avions pris cette matière.C'est dans cette ambiance que le banquet s'est terminé.Nous sommes ensuite montés à notre salle commune et nous avons fait plus ample connaissance avec Isabelle.Hermione semblait très fière de sa cousine.Elle nous raconta qu'elle ne savait pas que Isabelle était sorcière. Elle la connaissait et l'avait vue quelques fois, mais ce n'est que cet été qu'elle avait appris qu'elle était comme nous. Les parents d'Isabelle étaient eux aussi Moldus et ils travaillaient à Paris depuis plusieurs années.Ils ont trouvé intéressant que leur fille vienne étudier à Poudlard où il y avait, comme les parents d'Hermione leur avaient expliqué, le sorcier le plus puissant de la terre, Dumbledore.Elle serait donc avec nous pour cette année et si cela lui plaisait, jusqu'à la fin de ses études. Je m'entendais très bien avec elle.Déjà une nouvelle amie!

Le lendemain, la journée avait plutôt mal commencé.En passant devant la table des Serpentard, j'ai vu les Malefoy qui faisaient semblant de s'évanouir. Tous les Serpentard riaient, même leur nouvelle amie qui s'appelait Marie Parkinson, d'après ce que me souffla Hermione.J'avais tellement honte! Cependant, Harry m'a dit de les laisser faire, que nous étions bien plus puissants qu'eux et que nous avions affronté des choses qui les auraient fait s'évanouir eux aussi. Cela m'avait convaincue. C'est vrai, après tout, nous avons affronté déjà plusieurs dangers.En plus, Fred et Georges nous ont parlé de leur réaction devant les Détraqueurs. Il paraît qu'ils n'étaient pas très fiers devant eux.En entendant cela, je me suis mise à rire et j'ai pris mon petit déjeuner dans la joie. Ensuite, nous nous sommes rendus à notre premier cours : Divination.Je croyais que j'allais aimer ce cours puisque j'avais déjà un don pour deviner ce que les gens pensent.Après que le professeur Trelawney ait foncé dans une table et expliqué le contenu que nous allions voir pendant l'année, nous avons commencé avec la lecture des feuilles de thé. Je voulais me placer avec Hermione, mais elle n'était pas là.J'ai regardé Harry et quand je me suis retournée, elle était là. Je lui ai demandé où elle était et elle m'a répondu qu'elle avait assisté au cours depuis le début. Pourtant, j'étais seule à ma table depuis le début. Je devais avoir mal vu.Je ne me révélais pas très douée pour la lecture des feuilles de thé.Hermione non plus d'ailleurs.En plus, elle ne croyait vraiment pas que la divination était possible, ce qui enragea le professeur.Puis, elle a annoncé à Harry qu'il avait un destin tragique (nous le savions déjà) et qu'elle voyait même un Sinistros (un espèce de chien) dans sa tasse, ce qui n'était pas bon signe.Je ne la croyais pas vraiment.Elle ne semblait pas très douée.Je crois que Hermione pensait la même chose que moi.Mais toute la classe la croyait.C'était atroce!

Au cours suivant, métamorphose, tout le monde regardait Harry.J'étais tellement mal à l'aise pour lui que je n'écoutais pas du tout le professeur McGonagall même si c'était mon cours préféré.Voyant que personne ne l'écoutait, elle nous a demandé ce qu'il nous arrivait. Hermione lui expliqua ce qui s'était passé.Elle nous a rassurés en disant que le professeur Trelawney prévoyait toujours la mort d'un élève, mais que personne n'était mort suite à cette vision. La tension diminua et le cours reprit. Puis, à l'heure du déjeuner, Harry nous raconta qu'il avait déjà vu un chien noir comme le Sinistros, le soir où nous sommes partis de chez les Dursley.J'avoue que j'étais un peu frustrée qu'il ne m'en ait pas parlé à ce moment-là. Il m'a dit qu'il n'avait pas voulu m'inquiéter. Cela me mit vraiment en colère et je lui ai dit que ce n'est pas parce que Sirius Black ne voulait pas me tuer (quoique nous n'en savions rien) qu'il devait me cacher tout pour m'épargner.Je lui ai aussi dit que je n'étais pas faite en sucre et que je désirais qu'il me dise tout, que ça soit dangereux ou pas.Et puis, je suis partie. En sortant de la Grande Salle, j'ai foncé dans Émilie Malefoy et je me suis rendue à l'extérieur pour décompresser.Je ne me suis pas attardée à cela, mais elle m'a dit de faire attention.En arrivant à l'extérieur, je me suis dirigée vers la cabane de Hagrid pour assister au cours de Soins aux créatures magiques. Je n'eus pas vraiment le temps de reprendre mes esprits puisque les Malefoy et leur petite bande me suivaient. Il faut dire qu'ils étaient très en colère contre moi parce que j'avais bousculé Émilie.Puis Harry est arrivé et leur a dit de me laisser tranquille. Et le cours commença!Hagrid nous expliqua comment ouvrir nos livres ; Le Monstrueux Livre des Monstres qu'il nous avait offert.Puis, il s'absenta pour aller chercher des créatures. J'expliquais à Hermione et à Isabelle pourquoi je m'étais emportée quand Harry me recula dessus.Je me suis retournée et j'ai aperçu les Malefoy et leurs amis qui imitaient les Détraqueurs.Ils commençaient vraiment à m'énerver ceux-là!

Hagrid nous avait apporté des hippogriffes.Je trouvais ces créatures magnifiques, mais potentiellement dangereuses.Hagrid a ensuite demandé un volontaire pour faire une démonstration sur la façon de s'y prendre avec eux.Tout le monde recula et Harry se retrouva en avant.Hagrid crut qu'il voulait être volontaire et Harry n'eut d'autre choix que de faire ce que Hagrid lui disait.J'avais peur, mais en même temps, je savais que Harry en était capable. Il a même réussi à le monter.C'était magnifique!Quand il est revenu, nous avons tous applaudi, les Gryffondor en tout cas! C'est maintenant à notre tour. Je me suis mise en équipe avec Hermione et Isabelle et nous avons fait ce que Hagrid avait dit.L'hippogriffe venait de s'incliner devant Hermione quand nous avons entendu un cri.C'était Drago Malefoy qui se plaignait de quelque chose.C'est alors que j'ai vu qu'il était blessé.Il ne devait pas avoir respecté les consignes.Hagrid l'a pris pour l'amener à l'infirmerie et Émilie l'a suivi malgré ses indications.Bon, ce n'était pas si pire.Il n'avait qu'une petite égratignure.Finalement, c'était eux qui étaient faibles et pas nous!

Plus tard, nous sommes allés voir Hagrid.Heureusement, il ne fut pas renvoyé, mais il avait décidé de ne plus rien faire qui pouvait être dangereux.Par contre, l'hippogriffe qui avait blessé Drago, Buck, risquait d'être condamné à mort. Et malheureusement, la blessure de Drago n'était pas trop grave.Il est revenu en cours le jeudi suivant.Nous avions au moins eu quelques jours de congé.C'est dans un cours de potions qu'il est réapparu.Je n'ai pas immédiatement compris pourquoi, mais il est allé s'asseoir avec Harry et Ron.La réponse à mes questions est assez vite arrivée.Drago voulait rire un peu et il a demandé à Rogue si Harry et Ron pouvaient l'aider à couper ses ingrédients.C'était plutôt décourageant, mais ils firent ce qui leur était demandé!car ils n'avaient pas vraiment le choix.Émilie Malefoy avait plutôt l'air de se réjouir de ce que faisait son frère. De mon côté, j'étais assise avec Hermione et Neville.Nous voulions qu'il ait une chance de ne pas subir les insultes de Rogue en l'aidant un peu.Malheureusement, Rogue s'en est aperçu grâce à Émilie Malefoy qui nous observait.Il fit perdre 5 points à Gryffondor.Nous sommes allées manger la mine bien basse.

En s'en allant à la Grande Salle, je discutais avec Isabelle et Hermione du devoir de métamorphose. Il faut dire que Isabelle s'est rapidement intégrée à notre petite bande et je dois dire que j'étais devenue très amie avec elle. Avec Hermione, nous étions les meilleures amies du monde.Je voulais donc demander l'avis d'Hermione sur une partie de mon devoir, mais en me retournant pour lui parler, j'ai vu qu'elle n'était plus là.J'ai regardé un peu plus loin et elle était en bas de l'escalier.Pourtant, elle l'avait monté avec nous.Elle a dit à Ron, qui la questionnait, qu'elle avait oublié quelque chose et puis son sac, trop encombré, se brisa.Je l'ai aidée à tout ramasser et nous sommes allés manger avant le cours de Défense contre les forces du Mal avec le professeur Lupin.

Le premier cours semblait très intéressant.Nous allions faire des exercices pratiques.Le professeur Lupin nous apprenait à se défendre contre les épouvantards avec le sortilège « Riddikulus ».Il fallait faire face un par un à l'épouvantard qui se transformait en notre plus grande peur et imaginer quelque chose de drôle en disant le sortilège. C'était vraiment amusant.La seule chose désagréable était que nous étions encore avec les Serpentard.Mais bon! Le cours était intéressant.Nous étions à la fin de la ligne, juste devant les Serpentard. Harry était juste devant moi.C'était très drôle!Neville avait imaginé le professeur Rogue en robe.Les Serpentard ne semblaient pas très contents!Toute la classe a passé comme cela un par un, mais quand ce fut le tour de Harry, le professeur Lupin s'interposa et s'occupa de l'épouvantard. Il demanda ensuite à Neville d'en finir avec lui. Je n'y comprenais rien.Pourquoi nous n'avions pas le droit de l'affronter?Sûrement à cause de ce qui s'était produit dans le train.En tout cas, les jumeaux Malefoy s'en réjouissaient et ils s'étaient remis à faire semblant de s'évanouir.Plusieurs réflexions me venaient en tête.Le professeur Lupin pensait vraiment que nous étions faibles. Ce cours qui m'apparaissait très intéressant fut pour moi désastreux.Pourquoi nous ne pouvions jamais faire comme tout le monde? Cela commençait à être agaçant à la fin.Mais les cours qui suivirent furent quand même les plus intéressants depuis que nous étions à Poudlard.Les autres cours semblaient très ennuyeux à côté de celui-ci.Même le cours de Soins aux créatures magiques était ennuyeux. Hagrid voulait tellement qu'il ne se passe rien, qu'il nous faisait nourrir des Veracrasses.C'était pénible!

Au début du mois d'octobre, cela s'annonçait un peu moins ennuyant grâce aux entraînements de Quidditch qui recommençaient.Bien entendu, je ne jouais pas, mais j'aimais bien assister aux entraînements et aux réunions. En plus, cette année, Olivier Dubois ne cessait de faire des choses pour me faire plaisir. Je commençais à me demander ce qu'il voulait de moi, mais bon, cela était divertissant tout de même. Mais nous allions bientôt être désenchantés avec l'arrivée de la première sortie à Pré-au-Lard pour Halloween auquel nous n'avions bien entendu pas droit puisque nous n'avions pas les autorisations de notre cher oncle.Et puis, il y avait le chat d'Hermione qui ne cessait de sauter sur le rat de Ron. Mais, avant Halloween, il m'est arrivé quelque chose de complètement inattendu : je suis devenue amie avec Émilie Malefoy.

En effet, un soir, j'avais décidé d'aller me promener dans le château avec la cape d'invisibilité de Harry.Il n'était pas d'accord, mais je lui ai dit que j'en avais besoin.Je voulais être seule et je me sentais un peu triste.C'est peut-être à cause du fait que nous allions être les seuls à ne pas pouvoir aller à Pré-au-Lard, mais bon, j'étais triste. Je me suis donc rendue à la Salle des Trophées. J'étais en train d'observer le trophée sur lequel il y avait le nom de notre père tout en pensant à notre vie si nos parents étaient vivants quand j'ai vu Émilie Malefoy entrer dans la salle.Je lui ai demandé ce qu'elle faisait là et elle m'a répondu par la même question.Et puis, par je ne sais trop quel miracle, elle m'a avertie que Rusard se dirigeait vers nous.J'ai alors ramassé la cape et je lui ai offert de venir se cacher avec moi. Ne me demandez pas pourquoi j'ai fait cela, mais je l'ai fait.Elle refusait catégoriquement parce qu'elle croyait pouvoir s'en sortir puisque Rusard aimait bien les Serpentard.Je lui alors dit que je n'en étais pas si certaine étant donné qu'elle enfreignait plusieurs règles de l'école.Elle a fini par se décider et par venir avec moi sous la cape.Puis, nous avons attendu.Quand Rusard est entré dans la Salle des Trophées, j'ai senti que Émilie était très nerveuse.Moi, je savais bien qu'il ne nous verrait pas, mais j'espérais qu'il n'approche pas trop.Il est enfin parti.Nous nous sommes remerciées et un autre miracle s'est produit : nous nous sommes serré la main. Nous sommes ensuite reparties vers nos salles communes et en marchant, je me suis mise à réfléchir à ce qui venait de se produire.Dans le fond, Émilie Malefoy était une élève brillante et elle n'était pas si pire que ça. Sans son frère, elle ne faisait pas de mauvais coups aux autres.En arrivant à la salle commune, je n'ai rien dit à personne. Imaginez le scandale si cela venait à se savoir! Pourtant, je croyais qu'une amitié entre nous était possible.Dans les jours qui suivirent cette rencontre, nous avons fait plus ample connaissance en faisant bien attention pour que personne ne nous aperçoive. Nous allions même jusqu'à nous insulter mutuellement en présence de nos bandes respectives.

Et Halloween est arrivée! Harry avait bien essayé de nous obtenir la permission du professeur McGonagall pour aller à Pré-au-Lard, mais comme je le lui avais dit, c'était impossible pour elle de nous donner cette autorisation puisqu'elle n'était pas parente avec nous.Donc, le jour de Halloween, tous nos amis sont partis pour Pré-au-Lard et nous sommes restés seuls au château avec les premières et deuxièmes années et les plus vieux qui y étaient allés tellement souvent qu'ils en avaient perdu le goût.J'ai donc proposé à Harry d'aller à la bibliothèque pour faire quelques devoirs, mais sur le chemin, nous avons changé d'avis et Harry proposa qu'on aille marcher à l'extérieur. Cependant, à ce moment même où nous retournions sur nos pas, nous sommes tombés face à face avec Rusard.Il nous a demandés ce que nous faisions et quand nous lui avons dit que nous nous promenions, il ne nous a pas crus.Il nous a demandés de retourner à notre salle commune, ce que nous avons fait, mais à peine avions-nous entamé le chemin qui menait à notre salle commune que nous avons entendu une voix nous appeler.C'était le professeur Lupin.Il nous proposait de venir dans son bureau, il voulait nous montrer quelque chose. Il nous a offert le thé et nous avons discuté. Nous lui avons demandé pourquoi il ne nous avait pas laissé affronter l'épouvantard. Il nous expliqua que c'est parce qu'il croyait qu'il allait se transformer en Voldemort.Il ne voulait pas effrayer toute la classe.Nous n'étions donc pas si faibles que ça et selon Lupin, nous étions même sages puisque nous avons tous les deux pensé que notre plus grande peur, c'était les Détraqueurs, donc la peur elle-même.Je l'ai trouvé très gentil.Il avait une drôle d'attitude avec nous, mais plus particulièrement avec moi. Je ne l'avais jamais vu avant le début de l'année, mais je sentais qu'il m'était familier.Puis, Rogue est arrivé et il a donné une potion à Lupin qui l'a bue et il nous demanda ensuite de sortir parce qu'il avait du travail.Mais pourquoi Rogue donnait une potion à Lupin?Ce dernier nous expliqua avant que nous sortions de son bureau que c'était une potion qui allait l'aider à se sentir mieux.De mon côté, je pensais davantage que Rogue voulait l'empoisonner.

Nous sommes donc allés retrouver les autres qui arrivaient de Pré-au-Lard avec plein de bonbons pour nous.Ils nous ont expliqué ce qu'ils avaient vu là-bas.Et nous sommes allés au banquet de Halloween.C'était délicieux et mon moral est redevenu normal.Après le repas, nous sommes tous retournés à notre salle commune. Nous ne savions pas encore ce que nous allions trouver!En arrivant au tableau de la Grosse Dame, nous avons constaté que tous ceux qui étaient partis avant nous étaient coincés devant le tableau.La Grosse Dame avait disparu.Son tableau était déchiré.Dumbledore est arrivé et il a fait sa petite enquête.C'était bien ce que nous croyions, Sirius Black était venu tuer Harry. Heureusement que nous n'étions pas là.Dumbledore nous envoya donc dans la Grande Salle pendant que les professeurs fouilleraient l'école. Il nous installa des sacs de couchage pour la nuit et il partit.C'est alors que nous avons pris nos sacs de couchage et nous sommes allés nous installer dans un coin tous ensemble.En passant devant les Malefoy, j'ai bien vu dans les yeux d'Émilie qu'elle avait plein de questions à me poser, mais je lui ai fait un signe de tête pour lui dire que nous allions en reparler plus tard.De toute façon, nous nous étions installés près d'eux et ils pouvaient entendre notre conversation.Et ce fut le moment de dormir.Les lumières se sont éteintes et Percy a demandé le silence. Je n'ai pas réussi à m'endormir. J'avais peur pour mon frère. Allaient-ils retrouver ce fou?Nous avons entendu la conversation des professeurs qui disaient qu'ils n'avaient rien trouvé, mais que tout le château avait été fouillé et qu'il était maintenant sécuritaire.

Dans les jours qui suivirent, nous étions sous haute surveillance.Il y avait toujours un professeur avec nous ou bien c'était Percy. Ça commençait à être pénible!Et comble de malheur, le professeur McGonagall a fait venir Harry un jour dans son bureau.Elle voulait lui donner des restrictions pour le Quidditch.Suite aux protestations de Harry, elle a finalement décidé qu'il faudrait seulement que Mme Bibine assiste à tous les entraînements.Quelques jours plus tard, lors d'un cours de Défense contre les forces du Mal, nous avons eu toute une surprise.C'était Rogue qui donnait le cours.Émilie Malefoy était absente, mais lorsqu'elle arriva, le professeur Rogue lui dit simplement de s'asseoir puisqu'elle était en retard à cause du devoir de potions.Mais Harry aussi est arrivé en retard parce que Olivier avait voulu lui donner quelques conseils pour le match du lendemain. Bien entendu, Rogue a enlevé des points à Gryffondor pour le retard de Harry.Quelle injustice! Nous nous sommes tous mis à protester, mais c'était le professeur Rogue, et cela concernait Émilie Malefoy, l'une de ses élèves préférées, alors il n'y avait rien à faire. Harry a fini par s'asseoir, même si Rogue lui avait encore enlevé des points et le cours reprit.Disons que je n'étais pas très attentive.Bien entendu, je n'en voulais pas vraiment à Émilie, ce n'était pas de sa faute, mais je pensais qu'elle aurait pu dire un mot en notre faveur. Bah, elle était à Serpentard, après tout!

Le lendemain, ce fut le premier match de Quidditch de la saison.Habituellement, Gryffondor affrontait Serpentard, mais à cause de la blessure de Drago, ils ne pouvaient pas jouer.C'est donc Poufsouffle que nous allions affronter.Même si notre équipe était bien préparée, la température ne nous aidait pas vraiment.Je savais bien que Harry n'y voyait rien avec toute cette pluie et ses lunettes. Heureusement, Olivier a demandé un temps mort et Hermione a eu l'idée de faire le sortilège « Impervius » pour aider Harry. Le match reprit et quelques instants plus tard, je vis Harry se diriger à toute vitesse vers ce qui semblait être le Vif d'or.D'où je me tenais, je ne voyais que des silhouettes floues.Tout à coup, je vis une multitude de Détraqueurs arriver dans le stade. J'ai alors entendu une voix dans ma tête, une voix qui criait.J'essayais de me concentrer pour voir où Harry en était, mais je ne le voyais pas. Je me suis sentie faiblir.Puis, Ron me donna un morceau de chocolat (il en avait toujours dans sa poche) ce qui me permit de voir Harry qui tombait.Heureusement, Dumbledore a amorti sa chute.Affolée, j'ai couru jusqu'à Harry et puis le temps que Dumbledore fasse fuir les Détraqueurs, je me suis évanouie.Je me suis réveillée à l'infirmerie à côté de Harry.Il était encore inconscient.Je me sentais assez bien, sûrement parce que j'avais mangé un peu de chocolat avant de tomber dans les pommes.Je me suis levée pour voir Harry, mais Mme Pomfresh m'a obligée à me recoucher. Quand elle est partie, je me suis levée de nouveau et Harry s'est réveillé.Il n'avait rien de cassé.Mais son balai n'avait pas eu la même chance que lui.Il était complètement détruit.

J'ai pu sortir de l'infirmerie le jour même, mais Harry a dû y rester quelques temps.Quelques jours plus tard, nous avons appris qu'il y aurait bientôt un match entre Gryffondor et Serpentard.Mais Harry n'avait plus de balai!Olivier était sur le point de faire une crise de nerfs.Harry m'avait reparlé de la voix qu'il entendait.À ce qu'il disait, c'était la même que moi. Nous avons alors découvert que c'était la voix de notre mère, juste avant qu'elle meure.Puis, après un cours de Défense contre les forces du Mal, le professeur Lupin nous a expliqué pourquoi les Détraqueurs avaient un tel effet sur nous. Il nous a expliqué que c'est à cause de toutes les horreurs que nous avions vécues que les Détraqueurs nous faisaient cet effet.Puis, Harry a insisté pour que Lupin nous aide à combattre les Détraqueurs.Il a hésité, mais il a accepté.

Le temps du match de Quidditch était arrivé.Pourtant, Harry n'avait pas encore acheté de balai.Il a donc dû prendre un balai de l'école.Je n'ai pas besoin de vous dire que Olivier était très en colère. Il a dit à Harry qu'il était mieux d'attraper le Vif d'or, sinon, il ne savait pas ce qu'il allait lui faire. Par contre, quand il m'a vue arriver, il a changé de discours.Je commençais à me sentir vraiment bien en sa compagnie.Il était toujours très gentil avec moi.Je devais me faire des illusions.Ils sont partis se préparer pour le match.De mon côté, je suis allée rejoindre les autres dans les gradins. En arrivant, j'ai remarqué que les Serpentard avait une drôle d'attitude.J'ai voulu en parler avec Émilie, mais il y avait trop de gens autour. Ils semblaient sûrs de gagner. Le match commença.Tout allait pour le mieux, nous étions en train de gagner. Je voyais Harry qui semblait avoir quelques difficultés avec son balai, mais qui réussissait à suivre le Vif d'or.Tout à coup, j'ai vu Harry accélérer.Drago l'a suivi et quelques secondes plus tard, Drago a levé la main. Il avait attrapé le Vif d'or. C'était impossible! Les Serpentard criaient et chantaient pour leur victoire.Harry était furieux et Olivier, enragé.Nous avons tous été soulagés lorsque Mme Bibine a examiné le Vif d'or et a déclaré qu'il était faux.Rogue et McGonagall ont alors décidé que le match serait repris.De mon côté, j'en voulais à Émilie qui n'avait pas essayé d'arrêter cela. Cependant, j'ai remarqué qu'elle semblait tout aussi surprise que moi de voir ce faux Vif d'or.Je dois avouer que cela m'a convaincue qu'elle ne devait pas être au courant de toute l'affaire.Sinon, elle aurait fait quelque chose, j'imagine!

La journée de reprise de ce match, j'ai eu quelques problèmes.Harry m'avait posé plusieurs questions au sujet de Émilie Malefoy. Il trouvait que j'avais une drôle d'attitude face à elle.Il fallait trouver un moyen pour annoncer notre amitié à tout le monde dans la douceur pour éviter les conflits.C'était le moment idéal pour agir.Pendant le match, il n'y aurait personne dans les salles communes.J'ai alors envoyé un message à Émilie par l'entremise de son hibou Star.Je lui disais qu'il fallait se parler immédiatement.Peu de temps après, j'ai reçu un message d'elle qui me disait de la rejoindre dans sa salle commune dès le début du match.C'était vraiment la seule solution.Il était très difficile pour moi d'être seule.J'ai dit à tout le monde que je n'irais pas au match parce que je devais étudier et que je ne voulais pas risquer de tomber encore dans les pommes et de perdre du temps d'étude.La plupart me comprenaient, mais Hermione et Isabelle ont dit que je n'avais pas besoin d'étudier, pas plus qu'elles du moins.Je leur ai alors inventé un autre mensonge.J'ai dit que je ne me sentais pas très bien, que je voulais me reposer et que je ne voulais pas que Harry ou Olivier s'inquiètent. Donc, quand tous les Gryffondor furent partis, je me suis dirigée vers la salle commune de Serpentard.Émilie m'y attendait.Quand nous fûmes entrées, j'ai été très étonnée de voir le décor qui m'attendait.C'était maintenant évident que les parents des Serpentard avaient beaucoup d'argent parce que les meubles paraissaient neufs et que tout semblait luxueux. Nous avons discuté pendant un bon moment de notre amitié et de la meilleure façon de l'annoncer à tout le monde avant d'avoir des ennuis.Nous n'avons rien trouvé et j'ai dû partir avant que les Serpentard reviennent.Je suis allée me coucher dans mon dortoir. Quand ils sont revenus, je suis retournée dans la salle commune et les filles m'ont demandé si j'allais mieux. J'ai répondu que ce repos m'avait fait du bien.

Quelques jours plus tard, je voyais que Harry était de plus en plus soupçonneux.Il fallait trouver une solution.Émilie et moi avons alors décidé d'en parler à une personne de chaque maison en qui nous avions confiance, soit Hermione de mon côté et Goyle du côté d'Émilie.Il fallait donc que j'en parle à Hermione.J'ai pu lui en parler un soir où nous étions seules dans le dortoir. Les autres étudiaient avec Isabelle dans la salle commune.Sur le coup, elle semblait fâchée, mais après quelques minutes, elle semblait plutôt songeuse. Elle a dit que j'avais peut-être raison.Puis, Émilie nous invita à aller dans sa salle commune pour en discuter.Je croyais que c'était un piège, mais Émilie a fini par me convaincre.Il fallait y aller pendant un autre match qui opposait Serpentard à Serdaigle.

C'est le lendemain après-midi que nous y sommes allées.Il a fallu inventer quelque chose pour les autres afin de s'assurer qu'ils ne nous suivent pas. Hermione a dit qu'elle avait quelque chose à me montrer.Rendues à la salle commune de Serpentard, nous avons pu discuter un long moment de notre problème avec Goyle et Émilie.Cependant, notre problème fut vite résolu parce que nos frères avaient tout appris je ne sais trop comment au sujet de notre amitié.Harry en était très fâché, mais j'ai réussi à lui prouver que ça pouvait avoir du bon et que je n'étais pas amie avec Drago, mais avec Émilie, qui était très différente de lui.Il s'est finalement calmé.Il paraît que Drago a piqué toute une crise, mais il a fini par l'accepter lui aussi. Celui avec lequel j'ai eu le plus de difficulté, et ça m'a pris un certain moment à comprendre pourquoi, c'est avec Olivier. Il aurait aimé que je me confie à lui.Il faut dire que nous étions de plus en plus proches depuis quelques temps, mais que c'est vraiment à ce moment-là que j'ai pris conscience qu'il était amoureux de moi. Le fait qu'il soit fâché m'a déstabilisée quelques temps.Je crois que moi aussi j'étais amoureuse de lui et c'est pour cela que ça m'affectait autant.

Il m'a fallu quelques temps pour le convaincre que ce n'était pas si mal et que je n'avais pas réalisé avant quels sentiments il avait pour moi.C'est alors qu'il m'a avoué qu'il était ami avec Marcus Flint. En comparant tout cela, il a fini par comprendre ce qui m'arrivait.C'est ainsi qu'est née notre relation.J'avais maintenant un petit ami, plus vieux que moi, qui était capitaine de Quidditch et j'étais très heureuse.Je pus donc me remettre à l'étude avec mes amis.Harry n'était pas très heureux de tout cela parce qu'il disait qu'il était trop vieux, mais il a fini par l'accepter.Je crois qu'il était simplement jaloux parce que je n'étais plus là seulement pour lui, mais bon. Tout allait bien jusqu'à cette sortie à Pré-au-Lard. Bien entendu, nous ne pouvions pas y aller. Olivier aurait bien voulu passer du temps avec moi et aller voir les balais avec Harry, mais nous n'avions toujours pas l'autorisation.Je dirais que c'était pire que la première fois.Harry m'a proposé qu'on y aille avec la cape d'invisibilité. Nous étions presque rendus aux calèches quand Fred et Georges nous ont attrapés et nous ont amenés en arrière.C'est là qu'ils nous ont donné la Carte du Maraudeur.Avec l'aide de cette carte, nous avons réussi à nous rendre à Pré-au-Lard. Nous avons retrouvé Ron, Hermione et Isabelle chez Honeyduke.Ils étaient en train de choisir des bonbons pour nous.Nous étions sous la cape et Harry a répondu à Ron.Il fallait voir la tête qu'il faisait.Je leur ai alors expliqué toute l'histoire.Hermione n'était pas très contente et elle semblait fâchée, surtout après moi.Je lui ai rapidement fait comprendre que nous ne courions aucun danger.Il y avait bien trop de gens à Pré-au-Lard pour que Sirius Black nous attaque.Hermione s'est calmée et ils nous ont fait faire le tour de Pré-au-Lard.Nous avons même réussi à trouver Olivier et à l'amener au Trois Balais.Quelle surprise il a eue quand il m'a vue!Puis, les professeurs sont arrivés.Il fallait rester cachés.En écoutant leur conversation, nous avons appris que Black était ami avec notre père, mais le pire, c'est qu'il est le parrain de Harry et qu'il avait divulgué la cachette de nos parents.C'était donc de sa faute! Nos parents étaient morts par sa faute.Et maintenant, il voulait tuer Harry!Une question me venait en tête.Pourquoi voulait-il tuer Harry, mais pas moi?Peut-être étais-je moi aussi en danger? Mais pourquoi personne ne se souciait de moi?C'est alors que j'ai eu ma réponse.McGonagall a dit que Sirius Black voulait me tuer aussi à l'origine, selon leurs hypothèses, mais que mon parrain, en apprenant que Black était en liberté, m'a donné une protection que Black ne peut vaincre.Donc, j'ai moi aussi un parrain qui m'a sauvée, si on peut dire. Mais, qui était-ce? J'allais sûrement avoir cette réponse plus tard. Il fallait maintenant rentrer.Nous avons repris le chemin par lequel nous étions venus sans reparler de ce qui s'était passé. Harry ne disait plus un mot et semblait être très en colère.Ce n'est que le lendemain qu'il recommença à parler.C'était le premier jour des vacances de Noël.

C'est à ce moment que Harry a annoncé à Ron, Hermione et Isabelle que la voix que nous entendions était celle de notre mère.Harry voulait retrouver Black et j'étais parfaitement d'accord avec lui.Les autres, par contre, ne voulaient rien savoir et essayaient de nous dissuader d'aller de l'avant. Sur ce, nous avons décidé d'aller voir Hagrid.C'est là que nous allions apprendre que Buck, l'hippogriffe, serait soumis à une audience, à cause d'une requête de Lucius Malefoy, le père d'Émilie et de Drago!Franchement!Il n'avait pas besoin d'aller aussi loin pour une si petite blessure.J'ai alors pensé qu'il fallait que j'en parle à Émilie. Le lendemain, Hermione eut l'idée d'aller chercher des informations pour plaider la cause de Buck.

Le matin de Noël, nous avons découvert un tas de cadeaux au pied de notre lit.J'ai reçu bien entendu un pull de la mère de Ron, un bracelet magique de Harry, un livre de Hermione et de Ron, un pendentif en coeur de Olivier et une carte.Cette carte venait de mon parrain, mais il ne disait toujours pas son noMr J'espérais qu'il ne s'agisse pas d'un meurtrier comme celui de mon frère.Quand j'eus terminé, je suis allée dans le dortoir des garçons avec Hermione et Isabelle.Harry avait reçu un balai, un Éclair de Feu, mais nous ne savions pas qui lui avait donné. Je me demandais bien qui avait bien pu lui offrir cela.Puis, nous sommes allés manger dans la Grande Salle avec les professeurs et quelques élèves. C'était assez drôle de voir McGonagall faire des blagues à propos de ce que disait Trelawney.Après le repas, nous sommes retournés à la salle commune, mais Hermione est allée voir le professeur McGonagall.C'est ensemble qu'elles sont arrivées à la tour de Gryffondor. Hermione avait parlé du balai que Harry avait reçu.McGonagall lui confisqua pour lui faire passer certains tests pour en assurer la sécurité.Harry était très en colère. Je comprenais les intentions d'Hermione, mais je savais que Harry lui en voudrait quelques temps, même si c'était pour son bien.Ron aussi était furieux.C'est ainsi que se terminèrent nos vacances de Noël.

Quand tout le monde est revenu, Olivier est venu nous retrouver et il a discuté avec Harry des Détraqueurs et du balai.Olivier était alors persuadé qu'il réussirait à convaincre McGonagall de le remettre à Harry. Puis, les cours reprirent et nous avons eu notre premier cours pour éloigner les Détraqueurs où nous avions appris le sortilège du Patronus. Pendant ce temps, Olivier continuait de se battre pour que Harry récupère son balai, mais évidemment, McGonagall ne voulait rien entendre et j'étais d'accord avec elle.Les entraînements de Quidditch avaient quand même repris puisque nous avions bientôt un match contre Serdaigle.Je n'assistais pas toujours aux entraînements, mais j'y allais la plupart du temps pour les encourager.En plus, je pouvais voir Olivier.Et, un jour, à la fin d'un entraînement, Olivier me demanda de faire quelques essais. J'ai été assez surprise.Je n'avais que très rarement joué au Quidditch, mais il disait que j'avais peut-être moi aussi hérité du talent de notre père, qui sait?Je trouvais que je ne me débrouillais pas mal et Olivier a remarqué que je semblais à l'aise à tous les postes.Ensuite, il a demandé à toute l'équipe de rester dans le vestiaire parce qu'il voulait faire une réunion et il est parti quelques minutes. Il est revenu avec le professeur McGonagall qui a annoncé que je devenais officiellement la suppléante de l'équipe de Quidditch.J'étais très surprise et Harry aussi, mais tous les membres de l'équipe avaient l'air très contents de cette annonce.Harry m'a sauté au coup pour me féliciter et ce fut le tour d'Olivier.Il m'a embrassé en oubliant complètement que le professeur McGonagall était présente.Elle l'a aussitôt réprimandé et toute l'équipe s'est mise à rire. Quelques jours plus tard, j'en ai parlé à Émilie qui m'a annoncé qu'elle était aussi suppléante de son équipe et qu'elle sortait maintenant avec Marcus Flint, le capitaine de l'équipe de Quidditch de Serpentard.

Le temps passait. J'étais maintenant très occupée par le Quidditch. Aussi, il y avait toujours ces disputes entre Ron et Hermione parce que Pattenrond, le chat d'Hermione, voulait sans cesse attaquer le rat de Ron, Croûtard. Durant cette période, il y eut le fameux match contre Serdaigle dans lequel je n'ai malheureusement pas joué, mais c'est quand même notre équipe qui l'avait remporté, sûrement parce que Harry avait récupéré son balai.Cela aurait pu se passer tout à fait autrement puisque nous avons eu une petite surprise juste avant que Harry ait attrapé le Vif d'or.Notre équipe avait une bonne avance sur celle Serdaigle quand j'ai jeté un coup d'oeil à Émilie qui assistait au match avec ses amies dans les tribunes réservées aux supporteurs de nos adversaires.C'est alors que je la vis regarder sur le terrain en souriant. J'ai regardé à mon tour et c'est là que j'ai aperçu des Détraqueurs.Pourtant, je ne ressentais rien de particulier.C'était étrange, très étrange!Puis j'ai regardé Harry pour savoir s'il les avait remarqués. J'eus assez rapidement une réponse puisque j'ai vu apparaître un Patronus.Harry l'avait très bien réussi.Pourtant, les Détraqueurs n'étaient pas disparus, ils étaient seulement tombés. J'avais le regard fixé sur eux quand j'ai entendu une nuée d'applaudissements.J'ai levé la tête et j'ai vu que Harry avait attrapé le Vif d'or.J'ai regardé de nouveau les Détraqueurs et j'ai été prise d'un soudain fou rire.Ce n'étaient pas des Détraqueurs, mais bien Drago Malefoy et sa bande.Bien entendu, Émilie ne faisait pas partie de ce petit complot. J'ai appris par la suite que le professeur McGonagall avait enlevé 50 points à Serpentard pour ce coup qui aurait pu nous coûter la victoire.C'est dans cet esprit de victoire que nous avons fêté jusqu'à une heure du matin quand le professeur McGonagall arriva et nous obligea à arrêter la fête.

Malgré cela, cette nuit n'allait pas être de tout repos.J'avais réussi à m'endormir après avoir convaincu Hermione d'arrêter d'étudier pour dormir un peu quand j'ai ressenti la panique m'envahir, ce qui m'a bien entendu réveillée.C'est alors que j'ai entendu plusieurs personnes parler dans la salle commune. Je me suis levée pour aller voir ce qui se passait. Je suis arrivée dans la salle commune au même moment où McGonagall entra et demanda à Percy pourquoi nous n'étions pas encore couchés.J'ai alors jeté un regard à Harry qui me semblait plutôt apeuré, ce qui expliqua pourquoi je me sentais si mal.Puis, Ron a expliqué qu'il avait vu Sirius Black dans le dortoir essayer d'attaquer Harry avec un couteau.Je me suis alors précipitée sur Harry pour voir s'il n'était pas blessé. Heureusement, il n'avait rien. Puis, McGonagall interrogea le Chevalier de Catogan qui remplaçait la Grosse Dame.Celui-ci confirma que c'était bien Sirius Black et qu'il avait tous les mots de passe.Nous restâmes donc dans la salle commune pendant que McGonagall et les autres professeurs ont fouillé le château.J'étais très nerveuse!Voyant que Olivier ne sortait pas de son dortoir, j'ai demandé à Harry d'aller le chercher. Il était réveillé, mais il croyait que nous faisions encore la fête et lui avait plutôt envie de dormir parce qu'il était épuisé.Quand il a appris ce qui c'était passé, il arriva presque en courant dans la salle commune pour voir si j'étais intacte et il resta pour le reste de la nuit près de moi. Ce n'est qu'à l'aube que nous avons appris que Sirius Black avait réussi à s'échapper.La sécurité a bien entendu été renforcée pour éviter que cela ne se produise de nouveau.

C'est peu après cet événement que j'ai appris que je jouerais mon premier match de Quidditch contre les Serpentard.Je remplaçais Katie comme poursuiveuse.Émilie aussi allait jouer. J'avais très hâte, mais je me sentais plutôt nerveuse. Harry me donnait beaucoup de conseils, surtout au sujet de la maîtrise du balai. Olivier m'avait aussi donné quelques entraînements supplémentaires pour me sécuriser.Bien entendu, pendant ces supposés entraînements, nous parlions et nous nous embrassions plus qu'autre chose, mais cela avait aidé à ma concentration.Par contre, le matin du match, je ne me sentais pas très bien.J'avais l'impression que j'allais m'évanouir. Harry me disait que tout allait bien se passer. Puis, pour la première fois, j'ai assisté au fameux discours de Olivier.C'était, je dirais, ennuyant.Il voulait tellement qu'on le gagne, ce match.Je comprenais maintenant pourquoi les autres disaient qu'il parlait trop longtemps.Et nous nous sommes enfin dirigés dans le stade. C'était magnifique! Voir les gradins sous cet angle était impressionnant!Je voyais nos supporteurs qui scandaient mon nom.Les Serpentard, eux, criaient bien entendu le nom d'Émilie. C'est à ce moment que j'ai aperçu Émilie.Je lui ai aussitôt fait un signe de la main.Olivier m'a alors regardée d'une drôle de façon et j'ai compris que ce n'était pas une bonne idée.Après tout, elle était mon ennemie pour la durée du match.Puis, le match a commencé.Au début, j'avais de la difficulté à suivre le Souafle, mais après que Marcus Flint ait marqué deux buts, je me suis vite concentrée et j'ai réussi à marquer trois buts de suite.Olivier semblait fou de joie.Cela l'a peut-être un peu déconcentré parce qu'un instant plus tard, Émilie marquait un but.Ensuite, ce fut le drame! Drago a attrapé le Vif d'or juste devant Harry.Les supporteurs de Gryffondor ont alors poussé un cri de découragement, mais ce cri fut immédiatement enterré par les hurlements de joie des Serpentard. Nous avons atterri et Olivier nous a dit que nous avions quand même fait un beau match.Il semblait déprimé.Nous avons quand même fêté mon premier match, ce qui a permis à Olivier de penser à autre chose.Il faut dire qu'il était très fier de moi.

Quelques jours plus tard, Émilie est venue me parler pour me demander de l'aide.Apparemment, elle avait un problème dans sa partie du devoir de métamorphose.Nous ne pouvions pas aller dans sa salle commune parce qu'il y avait un tournoi d'échecs, je crois. C'est alors que j'ai eu l'idée de l'inviter dans ma salle commune.Le rendez-vous était pour le lendemain.Quand je l'ai dit à Harry, Ron, Olivier et Hermione, je dois dire qu'ils n'étaient pas très contents.Après en avoir discuté très longtemps, ils se calmèrent.C'est à ce moment qu'ils m'ont proposé de venir faire de petits tours dans la salle commune pour s'assurer que j'allais bien.J'étais convaincue que cela était inutile, mais si cela pouvait les rassurer...Donc, le lendemain midi, nous nous sommes rejointes à la Grande Salle et c'est là que nous avons décidé d'aller manger dans ma salle commune.Après le repas, nous avons travaillé à notre devoir de métamorphose; le professeur McGonagall nous avait mis ensemble.Puis, Harry arriva.Heureusement, il se montra amical avec Émilie et il ne fit pas de scène. Plus tard, Drago est apparu dans la pièce.J'ai poussé un cri et Harry est aussitôt arrivé et il est tombé face à face avec Drago.Les deux garçons ont sorti leur baguette et se sont observés pendant ce qui m'a semblé un très long moment.Harry a ordonné à Drago de s'en aller et lui a jeté le sort « Expelliarmus ».Drago en perdit sa baguette et s'est alors que le professeur Rogue est entré. Évidemment, il prit le parti de Drago et il enleva 5 points à Gryffondor.Drago reçut même des félicitations de Rogue pour son initiative de vouloir protéger sa soeur.J'étais plutôt exaspérée de voir l'injustice dont faisait preuve le professeur Rogue.Quand il partit avec Drago, j'ai demandé à Émilie si elle était au courant de ce petit complot.Elle m'assura que non et nous reprîmes notre travail.Quand nous avons enfin terminé, nous avons parlé pendant quelques temps de choses et d'autres.C'est alors que j'ai eu l'idée de lui demander de m'aider à maîtriser le « Serpensortia » qu'elle maîtrisait mieux que moi!Je n'avais réussi jusque là qu'à produire un serpent en caoutchouc. Peu intéressé, Harry décida d'aller se promener. Émilie me fit donc une démonstration au moment même où Olivier arriva dans la salle commune.Il pointa aussitôt sa baguette sur Émilie.J'ai bien essayé de lui expliquer qu'elle faisait une démonstration à ma demande, mais il ne semblait pas comprendre.Tout à coup, quelqu'un apparut.C'était ! Marcus! Il se plaça devant Émilie, baguette en main, pour la protéger. Olivier était furieux.Il l'insulta pour avoir eu une aussi stupide idée.Émilie décida donc de répliquer en lui lançant « Dentaugmento ».Ses dents se mirent à pousser et il partit aussitôt pour l'infirmerie.Heureusement, McGonagall était arrivée et elle avait tout vu.Elle enleva donc 5 points à Serpentard.Mais ce n'était pas terminé!Plus tard, quand McGonagall partit, Goyle fit son apparition. J'ai alors demandé à Émilie si ce n'était pas un complot.Tous ces gens cachés dans notre salle commune.J'ai ordonné à Goyle de s'en aller ce qu'il fit immédiatement, heureusement pour lui. Émilie a réussi par la suite à me faire comprendre qu'elle n'avait rien à voir là-dedans.Puis, Olivier revint de l'infirmerie et rencontra Drago, Marcus et Goyle à l'entrée de la salle commune. Il prit alors la mauvaise décision de les affronter à lui tout seul.Il se retrouva à nouveau blessé et il dut retourner à l'infirmerie avant de revenir à la salle commune où il nous raconta ce qui s'était passé.Et il partit faire un devoir à la bibliothèque.

Plus tard, Émilie et moi étions en train de parler du prochain devoir de métamorphose (j'étais meilleure qu'elle dans cette matière) lorsque Ron arriva et il semblait enragé. Je lui ai expliqué ce qui s'était passé et il se calma.Il décida de rester avec nous et nous continuâmes la discussion.Après un bon moment, Émilie a semblé avoir une faiblesse et s'endormie. Harry arriva sur l'entre fait et m'expliqua qu'il avait mis un somnifère dans sa nourriture.Je comprenais son intention, il voulait se venger, mais je n'approuvais pas ce qu'il avait fait, ce que je me suis empressée de lui faire remarquer.Je lui ai aussi conseillé de déguerpir avant qu'elle ne se réveille, mais il décida de rester.Je crois qu'il regrettait son geste.Elle reprit enfin conscience et je lui expliquai tout.Et Crabbe est apparu comme l'avaient fait les autres de leur bande. Il s'informa auprès d'Émilie à savoir si elle allait bien, ce qu'elle confirma, et il partit en nous disant qu'il allait tout raconter à Drago.J'étais fâchée contre Harry, mais je commençais à l'être aussi contre Émilie. Même si elle n'était pas au courant, elle devait savoir que son frère ne la laisserait pas venir dans ma salle commune. Émilie, qui semblait très en colère envers Harry, décida de s'en aller elle aussi.

Le lendemain, nous avons eu droit, comme je m'y attendais, à une petite vengeance des Serpentard. Nous étions dans la Grande Salle en train de manger quand j'ai eu l'idée de regarder vers la table des Serpentard pour voir s'ils nous en voulaient toujours.À ma grande surprise, ils nous regardaient et ils semblaient très heureux.C'était louche!Et, tout à coup, Harry se mit à rire.Je lui ai demandé pourquoi il riait, mais il semblait incapable de s'arrêter.J'ai alors tout compris.Les Serpentard, pour se venger, avaient mis une potion dans la nourriture de Harry. Les Serpentard riaient aussi et ils se sont mis à applaudir très fort.Cela semblait les amuser beaucoup, ce qui confirma mon hypothèse. Rogue semblait aussi s'amuser de la situation, mais McGonagall, quant à elle, semblait très en colère.Elle ordonna à Harry d'arrêter de rire, mais il en était incapable.Heureusement, après quelques minutes, Harry cessa de rire.Il semblait plutôt gêné de la situation et il nous demanda si nous voulions sortir de la Grande Salle avec lui, ce qui nous fîmes immédiatement. Plus tard dans la journée, tout le monde avait oublié cela, sauf bien entendu les Serpentard.

La semaine suivante s'annonçait tout aussi désastreuse.Il devait y avoir une autre sortie à Pré-au-Lard.Je ne croyais pas que Harry voudrait y aller étant donné que Black nous poursuivait.Il décida qu'il voulait s'y rendre, mais je n'étais pas tout à fait d'accord avec lui. Après tout, il était en danger. Je sais qu'il était capable de vaincre beaucoup de choses, et je lui faisais confiance là-dessus, mais Sirius Black était fou. Hermione semblait du même avis que moi.Pourtant, j'avais envie d'y retourner.Harry a finalement réussi à me convaincre et nous sommes partis vers Pré-au-Lard par les passages secrets de l'école avec l'aide de la Carte du Maraudeur.Nous n'étions pas au bout de nos peines. Nous étions en train de nous diriger vers la statue de la sorcière borgne quand nous sommes tombés sur Neville. Il fallait s'en débarrasser.Il nous proposa de faire une multitude de choses, et ce, malgré toutes les excuses que nous inventions.Puis, comble de malheur, Rogue est arrivé.Il nous interrogea sur notre présence dans ce coin du château. Il nous ordonna de retourner à notre salle commune, ce que nous avons fait, mais j'ai remarqué, tout comme Harry, que Rogue se doutait de quelque chose puisque, immédiatement après notre départ, il tenta de trouver quelque chose autour de la sorcière borgne.Mais, il fallait toujours se débarrasser de Neville.Arrivés au portrait de la Grosse Dame, qui avait repris sa place, nous lui avons donné le mot de passe et Harry eut l'idée de dire que nous avions oublié quelque chose à la bibliothèque.Nous pûmes donc retourner à la statue de la sorcière borgne. Harry vérifia avec la Carte que Rogue était retourné à son bureau, ce qu'il me confirma.Nous avons finalement réussi à nous rendre à Pré-au-Lard où nous avons rejoint Ron chez Honeydukes.

Nous avons fait plusieurs emplettes avec Ron qui passait nos commandes.Puis, nous rejoignîmes Hermione et Isabelle près de la Cabane Hurlante.Nous ne lui avons bien sûr pas dit que nous étions là, mais Harry proposa qu'on enlève la cape d'invisibilité. Il faut dire que nous avions un peu chaud sous cette cape.De toute façon, Hermione finirait bien pas apprendre que nous étions là.Nous étions pour l'enlever quand nous avons entendu la voix des jumeaux Malefoy.Ils se mirent à rire de Ron, de Hermione et de Hagrid.Drago est même allé jusqu'à traiter Hermione de Sang-de-Bourbe. C'est alors que Harry se pencha. Je ne savais pas trop ce qu'il avait en tête, puis j'ai compris son plan.Il lança une balle de boue en plein visage à Drago.Devant son expression ahurie, j'avais vraiment envie de rire. Émilie, quant à elle, semblait à la fois surprise et furieuse.Ensuite, j'ai regardé en direction de Hermione qui semblait chuchoter quelque chose à Ron. J'ai compris qu'elle parlait de nous.Harry me donna alors un coup de coude.J'ai fait une balle avec de la boue et Harry en a fait deux. Il voulait qu'on en lance à tout le monde.Je lui ai chuchoté que nous allions épargner Émilie.Et nous lançâmes nos balles à Marcus, Goyle et Crabbe. Mais Émilie avait vu d'où venaient les balles. La petite bande s'approchait de nous, mais il ne nous découvrirent pas, du moins, pas immédiatement. Crabbe, voulant s'approcher de Ron parce qu'il pensait que c'était lui qui avait lancé les balles de boue, buta contre une jambe de Harry ce qui fit glisser la cape.C'est alors qu'ils nous ont tous vu la tête.Drago cria et se mit à courir, suivi de près par Crabbe et Goyle. Nous avons alors remis la cape et nous sommes retournés à Poudlard en espérant pouvant nous rendre avant Drago.

Arrivés à Poudlard, Harry proposa qu'on laisse la cape dans le tunnel au cas-où!Nous avons tout juste eu le temps de sortir de la statue et de s'en éloigner un peu que Rogue arriva.Il nous ordonna de le suivre dans son bureau.Une fois rendus, il nous raconta ce que Drago lui avait dit. Nous avons bien entendu tout nié. Harry suggéra même que Drago avait eu des hallucinations.Rogue parlait et parlait. Il alla même jusqu'à insulter notre père.Je sentais la colère monter en moi et je savais bien que pour Harry, c'était pire. Et il se produisit ce que je craignais le plus, Harry explosa!Il dit à Rogue de se taire. Puis, Rogue nous expliqua les circonstances qui avaient permis à notre père de lui sauver la vie. Et il nous demanda de vider nos poches.Nous avons dit que c'était Ron et Hermione qui nous avaient apporté tout cela de Pré-au-Lard, mais il tomba sur la Carte.Heureusement, il ne pouvait pas voir de quoi il s'agissait, mais à notre grand malheur, la Carte se mit à l'insulter.Finalement, il décida d'appeler le professeur Lupin, heureusement pour nous. Lupin a dit que ça devait venir de chez Zonko, mais Rogue semblait sceptique.Ron arriva enfin et confirma qu'il l'avait acheté chez Zonko.Rogue semblait furieux, mais il nous laissa partir puisque Lupin voulait nous parler dans son bureau.Devant Rogue, il semblait parfaitement calme, mais rendu dans son bureau, il semblait plutôt en colère.Il nous expliqua qu'il trouvait que nous avions une drôle de façon de remercier nos parents qui avaient donné leur vie pour nous sauver, simplement pour aller faire quelques emplettes.Je me sentais vraiment honteuse.Je n'avais pas vu ça sous cet angle.Puis, Lupin dit qu'il était particulièrement déçu que je n'ai pas empêché mon frère de faire une telle bêtise et qu'en plus, je l'avais suivi.Il me regardait d'une drôle de façon, comme s'il avait voulu me dire quelque chose.Il s'approcha de moi comme pour me prendre dans ses bras, puis il recula et il nous demanda de retourner à notre salle commune.Je me demandais bien pourquoi il avait eu une telle attitude.Au moins, nous n'avions pas eu de retenue, ni de perte de points.

Lors du cours suivant de Soins aux créatures magiques, nous avons discuté avec Hagrid pour savoir ce qui s'était passé durant l'audience.Il nous raconta tout et nous comprîmes assez rapidement que c'était Lucius Malefoy qui avait intimidé les membres de la commission.Il est certain que j'allais en glisser un mot à Émilie.Je savais qu'elle n'avait rien à voir là-dedans, même si elle souhaitait l'exécution de Buck, mais j'étais très en colère contre elle et sa famille. Cependant, je n'avais pas le temps de le faire, car nous devions nous rendre au cours de sortilèges où nous étions déjà en retard.Nous allions étudier le sortilège d'allégresse qui allait nous faire le plus grand bien, mais en arrivant, nous avons rapidement constaté qu'Hermione n'était plus là. Pour la première fois, elle manquait un cours!C'était impossible! J'oubliai vite cela avec le sortilège d'allégresse, mais plus tard, quand les effets se sont dissipés, j'ai commencé à être inquiète.Après discussion avec Harry, Ron et Isabelle, nous décidâmes d'aller voir si elle n'était pas à la salle commune.Et elle y était!Elle s'était endormie et quand nous l'avons réveillé, elle semblait très surprise d'avoir manqué le cours de sortilèges.Elle était toujours en colère contre Drago.Puis, pendant le cours de divination, toute sa rage se déversa sur le professeur Trelawney.Elle explosa quand le professeur affirma qu'elle voyait encore le Sinistros dans la boule de cristal de Harry.Elle prit alors ses choses et sortit.

Après le cours, je me suis dirigée vers la salle commune, mais elle n'y était pas.C'est plutôt dans le dortoir que je l'ai trouvée. Elle était en train de travailler à un devoir d'arithmancie, mais elle ne semblait pas très concentrée. J'aurai voulu discuter avec elle, mais j'avais un entraînement de Quidditch dans quelques minutes.J'ai alors demandé à Isabelle de s'occuper de sa cousine, mais Hermione a dit qu'elle viendrait assister à l'entraînement, ce qui lui changerait les idées.J'ai trouvé que c'était une très bonne idée.Les entraînements étaient de plus en plus exigeants et même si j'étais la petite amie du capitaine, il ne m'épargnait pas.C'est qu'il y avait un important match contre Serpentard dans quelques jours. Ce match était décisif pour savoir si nous allions participer à la finale.En plus, nous devions nous entraîner tard le soir parce que Rogue avait donné l'autorisation aux Serpentard de s'entraîner en début de soirée.Avec tout cela, j'eus du mal à trouver du temps pour parler à Émilie. Cependant, la veille du match, on s'est croisées lors du dîner.J'étais décidée à lui parler de l'histoire de Buck, mais quand je suis arrivée près d'elle, mon attitude a changé.Effectivement, elle avait l'air plutôt découragée.Je lui ai alors demandé ce qui lui arrivait, mais elle m'a dit qu'elle ne pouvait m'en parler parce que ça pouvait nous avantager pendant le match.Je suis alors retournée à ma table pour dire à Olivier qu'il y avait sûrement un joueur blessé parce que le moral de l'équipe de Serpentard semblait très bas.

Le jour du match, tout s'annonçait bien pour notre équipe.Malheureusement, je n'ai pas joué.Je n'étais qu'une simple spectatrice.En plus, un peu avant le match, j'ai eu une dispute avec Olivier. Il était très nerveux et il m'avait dit de me la fermer parce que je l'empêchais de se concentrer.Quand le match a commencé, je me sentis très mal parce qu'Olivier ne semblait pas très à son affaire.Les Serpentard ne cessaient de faire des buts.J'espérais qu'il y ait un temps mort pour aller parler à Olivier. Nous avions seulement 2 buts.Je trouvais le temps très long lorsque, après le 13e buts des Serpentard, Harry attrapa le Vif d'or, ce qui nous assurait la victoire.J'ai alors dévalé les marches pour aller rejoindre toute l'équipe.J'ai sauté directement dans les bras de mon frère en le félicitant.Heureusement, cela semblait avoir redonné le sourire à Olivier.Je n'osais pas trop le regarder, mais il fallait que je lui parle.Je me suis approchée de lui. Il m'a alors enlacée et il m'a donné un baiser langoureux.Puis, il s'est excusé après que le professeur Rogue lui ai dit d'arrêter de m'embrasser en public.Il va sans dire que nous avons fêté toute la nuit, même si le professeur McGonagall nous a dit de ne pas fêter trop tard.Elle l'avait dit, mais elle était tellement heureuse qu'elle fêta avec nous jusqu'aux petites heures du matin.Comme on dit : « Faites ce que je dis et pas ce que je fais ».C'était merveilleux!J'étais loin de me douter de ce qui se passait chez les Serpentard.

En effet, dès le lendemain, je m'aperçus que Drago avait une drôle d'attitude.Je me disais que c'était à cause de leur défaite et cette opinion faisait l'unanimité chez les Gryffondor.De toute façon, la déprime d'un Malefoy n'intéressait guère mes amis. Au contraire, tout le monde était content parce que cela nous aiderait peut-être à gagner la finale de Quidditch. J'ai commencé à me demander ce qui n'allait pas quand je suis allée assister à leur match contre Poufsouffle avec Olivier. Imaginez! Drago n'a même pas essayé d'attraper le Vif d'or.Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Quelques jours plus tard, Émilie m'expliqua que la déprime de Drago était due à une erreur de Crabbe dans la confection de la potion renforçante que nous avions faite lors d'un cours de potion.Il avait mis trop d'ellébore dans sa mixture, ce qui avait pour effet de créer une potion déprimante au lieu de renforçante.Malheureusement pour nous, le professeur Rogue régla cela en quelques minutes et Drago redevint normal.La vie reprit donc son cours et Drago avait recommencé à insulter mon frère.En plus, le professeur Rogue ne manquait aucune occasion de valoriser Émilie devant tout le monde, ce qui enrageait Hermione et Isabelle.Mais bon, c'était notre vie! C'est aussi quelques jours plus tard que nous avons eu une très mauvaise nouvelle. Hermione nous annonça, après le cours de métamorphose, que Buck était mis à mort.

Puis, ce fut les vacances de Pâques. Nous avions beaucoup de devoirs à faire (surtout Hermione), nous avions les entraînements de Quidditch, Ron travaillait à la défense de Buck.La finale de Quidditch s'approchait et je sentais Olivier très tendu. Il ne dormait presque plus.Il voulait absolument gagner.J'ai essayé à plusieurs reprises de le raisonner pour lui faire voir qu'il ne pouvait pas gagner le match en étant épuisé, mais il ne voulait rien entendre.C'est à cet instant qu'il cessa de se confier à moi et qu'il ne me parla plus que de Quidditch. Bien entendu, la rivalité entre Gryffondor et Serpentard était à son comble.Au moins, il y avait une bonne nouvelle pour moi; j'allais jouer au match en remplacement de Katie Bell.Nous nous entraînions donc très fort.En plus, à la fin des vacances, nous avons été victimes de plusieurs attentats.C'était tellement pénible que Olivier avait ordonné que Harry et moi soyions toujours accompagnés d'autres élèves pour nous protéger.La veille du match, la tension était insupportable.Fred et Georges étaient très bruyants, Hermione ne travaillait plus à ses devoirs et Olivier se referma sur lui-même.Il restait dans un coin de la salle commune avec une maquette de terrain de Quidditch en disant des choses incompréhensibles.J'ai essayé de lui parler pour le détendre un peu, mais il ne me remarquait même plus.J'étais moi aussi très nerveuse, mais j'avais hâte que tout cela soit terminé.Il va sans dire que je dormis très mal cette nuit-là.

Et le match arriva enfin! Toute l'équipe semblait en pleine forme, même si plusieurs disaient qu'ils avaient mal dormi.C'était sûrement l'adrénaline qui nous animait. Le match commença.Tout se déroulait très bien.Olivier ne laissait rien passer.Il était vraiment génial et j'étais très fière de lui.De mon côté, j'avais réussi à compter deux buts en moins de quinze minutes.Il va sans dire qu'il y avait beaucoup de tension dans l'air.Les Serpentard semblaient enragés.Ce match me semblait interminable!Angelina réussit à compter un autre but, ce qui nous menait à un pointage de 30 à 0.J'entendais au loin les supporteurs de notre merveilleuse équipe crier à s'en fendre l'âme. Les Serpentard redoublèrent d'agressivité.Ils ne perdaient aucune occasion d'essayer de nous faire tomber de notre balai.Même Émilie semblait enragée et avec Marcus, elle fonçait sur tout ce qui bougeait!Après une heure de match, je sentais que nous étions près du but.Je vis même Harry qui se dirigeait sur le Vif d'or. Et, l'horreur ce produisit! Drago attrapa le Vif d'or juste devant Harry. C'était perdu!Nous sommes descendus au sol et nous sommes rapidement retournés dans les vestiaires.J'étais vraiment déçue.Nous avions perdu la coupe!Harry ne parlait pas et je sentais qu'il s'en voulait, mais ce n'était pas le pire. Olivier est allé s'enfermer dans son bureau et il jeta un sort pour nous empêcher d'ouvrir la porte.J'essayais de le raisonner, mais il ne répondait pas. Il resta là toute la nuit et pendant une partie de la journée suivante.Bien entendu, je l'ai attendu en essayant de le convaincre de sortir. À la tombée du jour, le professeur McGonagall vint me chercher parce qu'il m'était interdit de rester en dehors du château le soir.J'ai insisté pour rester, mais elle me fit comprendre que je ne pouvais pas. Heureusement, le professeur Lupin arriva et proposa de rester avec moi.Ainsi, j'étais protégée et je pouvais être près d'Olivier.

Il décida de sortir le lendemain vers 13h.Il ne parlait toujours pas, mais il était sorti.Nous nous dirigeâmes alors vers notresalle commune.J'ai essayé de réconforter Olivier, mais il refusa de me parler.Il avait le regard absent.De mon côté, j'étais épuisée, mais je voulais savoir ce qui s'était passé depuis la fin du match.Lorsque nous sommes arrivés à la salle commune, Olivier parla enfin.Il me dit qu'il voulait prendre une douche et aller ce coucher. Je lui fis alors promettre qu'il viendrait me voir à son réveil, ce qu'il accepta.Je l'embrassai alors sur la joue en lui faisant une étreinte que je voulais des plus réconfortantes.Il me remercia et partit.Hermione me raconta alors que l'atmosphère avait été très lourde pendant une partie de la nuit et que tous, à part Harry, Ron, Isabelle et elle étaient allés ce coucher de bonne heure.Nos amis avaient réussi à convaincre Harry que ce n'était pas de sa faute, qu'il avait bien joué. Harry finit par l'accepter pour ensuite aller se coucher.Sur l'entre fait,il arriva et il me rassura sur son humeur.Je pus donc aller me coucher à mon tour.Je réussis à dormir un peu, mais je fis de nombreux cauchemars à propos de ce match.À mon réveil, je vis Olivier assis dans un fauteuil près du feu.Il semblait de meilleure humeur.Nous avons eu une longue discussion et, même si je le savais très déçu, il accepta la défaite.Au moins, il n'en voulait pas à Harry.

Le temps des examens était maintenant arrivé.Au moins, de ce côté, tous semblaient s'en être bien sortis.Même Olivier nous avoua qu'il croyait avoir de bons résultats pour ses ASPIC.Le pire examen a sans doute été celui de divination.Décidément, je n'avais aucun don pour la divination.Je décidai donc d'inventer quelque chose comme l'avait fait Ron et elle sembla satisfaite.Harry pensa que ça s'était bien passé pour lui jusqu'à ce qu'il sorte de la classe. Le professeur Trelawney s'est figée et elle a dit quelque chose qui allait le troubler. Elle lui a dit que c'était le soir même que le serviteur de Voldemort retournerait vers son maître.Il était en train de nous raconter cela quand nous avons reçu une lettre de Hagrid.Il avait perdu l'appel pour Buck.Celui-ci serait exécuté dans quelques heures.Cette heure s'approchait à grands pas.Nous décidâmes donc d'aller réconforter Hagrid avant l'exécution. Je partis alors avec Harry, Hermione, Isabelle et Ron vers la cabane de Hagrid.Arrivés sur la colline près de sa cabane, les jumeaux Malefoy et leur bande étaient là. Ils voulaient assister à l'exécution de Buck pour sentir leur vengeance.Drago nous demanda si nous étions venus assister au spectacle. C'est alors que se produisit quelque chose sans que personne ait le temps de réagir ; Hermione pointa sa baguette sur Drago.Nous étions tous là et personne ne bougeait.Je n'en croyais pas mes yeux. Jamais je n'aurais cru que Hermione fasse quelque chose de ce genre.Puis, alors qu'elle semblait s'être raisonnée et qu'elle décida de baisser sa baguette, Drago fit une gaffe qu'il allait regretter. Il se mit à rire.Hermione se retourna alors et lui donna un de ces coups de poing en pleine figure.Nous étions tous très surpris, mais je pensais qu'il le méritait.Je vis Émilie sortir sa baguette dans un geste sans doute de panique, mais dès qu'elle entendit son frère se plaindre, elle baissa sa baguette et retourna auprès de lui.Cet élément réglé, nous décidâmes de continuer notre chemin pour aller voir Hagrid.

Arrivésà destination, c'est un Hagrid démoli que nous avons découvert.Il nous expliqua que c'était à cause de Lucius Malefoy qu'il avait perdu l'appel. Hermione prépara alors du thé en proposant à Hagrid de rester avec lui pendant l'exécution.Il refusa.Tout à coup, Hermione poussa un cri.Elle avait trouvé Croûtard! Ron en était enchanté.C'est à cet instant que je vis Dumbledore arriver avec le ministre de la Magie, ainsi qu'un autre homme.Je le dis immédiatement aux autres et nous partîmes sans nous faire voir.Sur le chemin du retour, nous entendîmes le bruit d'un coup de hache.Ce fut très dur.C'était terminé!Buck était mort!Hermione et Isabelle semblèrent très secouées.De mon côté, je refusais de le croire.Harry proposa que nous continuions notre chemin. C'est ce que nous avons fait pendant quelques instants dans un profond silence, par respect pour ce qui venait de se passer. Puis, Ron s'immobilisa. Il disait que Croûtard était très agité.Ron lui dit de se calmer. Nous vîmes alors que Pattenrond s'approchait de nous.Plus il s'approchait, plus Croûtard s'agitait.Celui-ci s'échappa de nouveau.Ron lui courut après alors que le soleil se couchait.Il réussit à l'attraper.À ce même moment, nous avons réussi à retrouver Ron malgré l'obscurité qui commençait à régner.C'est alors qu'apparut un gros chien noir.Il se jeta sur Harry. J'ai vraiment eu peur, mais avant qu'on ait eu le temps de faire quoi que ce soit, le chien tomba et roula sur quelques mètres.Harry se leva et le chien courait à nouveau vers lui.Puis, Ron se plaça sur sa trajectoire.Le chien le mordit alors à la jambe et emporta Ron avec lui. Nous les suivîmes dans le noir lorsque je reçus quelque chose en plein visage.Ça résonnait dans ma tête quand je vis une lumière. Quelqu'un avait dit Lumos.C'est alors que je vis que nous étions près du Saule Cogneur. Mais le chien entraînait Ron dans le Saule. Il fallait trouver un moyen pour suivre Ron sans se faire tuer par le Saule.Puis, Pattenrond arriva et appuya sur ce qui me sembla être une racine.À cet instant, l'arbre s'immobilisa.C'était étrange!Comment avait-il pu savoir?Il nous avait quand même permis d'entrer.Nous suivîmes Pattenrond à l'intérieur d'un tunnel dont Harry connaissait l'existence grâce à la Carte du Maraudeur.Nous avons marché pendant un bon moment jusqu'à ce que nous entrâmes dans une pièce où tout semblait détruit.Isabelle comprit.Nous étions dans la Cabane Hurlante.Écoutant les bruits de la maison, nous avons réussi à trouver Ron. Mais le chien n'était plus là!

Ce n'était pas un vrai chien, mais un Animagus.C'était! Sirius Black!Nous étions tombés dans un piège!Dès que je le vis, je compris que nous étions en danger. Dès lors, il nous enleva nos baguettes et il fit allusion à notre père.Harry semblait enragé. Il nous fallu se mettre à quatre pour l'empêcher de sauter sur Black.Black, quant à lui, dit à Ron de rester assis pour ne pas abîmer sa jambe davantage.Pourquoi faisait-il attention à Ron?Il y avait quelque chose qui ne fonctionnait pas.Nous avons quand même décidé de nous mettre devant Harry pour l'empêcher de le tuer, mais il nous dit qu'un seul mourrait. Il devait parler de Harry.C'est alors que Harry explosa et qu'il réussit à se jeter sur Black.Puis, Black pris Harry par la gorge.Je me jeta alors sur lui et je réussit à lui faire lâcher sa prise.Du même coup, Isabelle avait réussi à reprendre les baguettes.Après une brève lutte, Harry réussit à reprendre sa baguette qu'il pointa aussitôt sur Black.Une discussion qui allait s'avérer très éclairante commença. Black ne semblait pas nier avoir tué nos parents.Pourtant, il disait qu'il nous manquait certains détails de l'histoire. Mais Harry ne voulait rien entendre. Moi, je voulais savoir ce qu'il avait à dire. J'essayais de convaincre Harry de le laisser s'expliquer.Puis, nous entendîmes des pas. Hermione cria que nous étions là. C'était le professeur Lupin!

J'étais soulagée. Pourtant, il fit quelque chose qui me fit perdre confiance en lui.Il nous enleva nos baguettes.Le professeur Lupin demanda à Black où était!je ne sais trop qui.Il semblait chercher quelqu'un.Je n'y comprenais plus rien.J'ai alors décidé de lui demander ce qui se passait.Il ne me répondit pas et!il se jeta dans les bras de Back.C'était terminé!Ils allaient tous nous tuer.Le professeur Lupin était de son côté.Pourtant, il nous avait aidés tant de fois.Et Hermione nous dévoila qu'il était un loup-garou.Quelle surprise!Je savais qu'il avait quelque chose de particulier, mais je ne croyais pas qu'il était un loup-garou.J'étais abasourdie!Il nous avoua même que les autres professeurs et Dumbledore étaient au courant. Pourquoi n'avaient-ils rien fait?Puis, Lupin nous expliqua qu'il n'avait pas aidé Black et il nous redonna nos baguettes en se privant de sa propre baguette. Je pensais devenir folle.Il nous expliqua qu'il avait commencé à comprendre quand il nous avait confisqué la Carte du Maraudeur.Il l'observait justement au moment où nous sommes allés voir Hagrid parce qu'il se doutait bien qu'on irait le voir.C'est alors qu'il a vu quelqu'un qu'il croyait mort qui semblait avec nous sur la carte.C'était Peter Pettigrow. Il avait aussi vu Black qui s'approchait de nous. Et il comprit. Croûtard était Pettigrow.Un autre Animagus.Ensuite, il nous expliqua que c'était Pettigrow qui avait tué nos parents. Je trouvais cette histoire vraiment farfelue. C'était de plus en plus invraisemblable!Il nous expliqua ensuite que Pettigrow, Black et notre père avait décidé de devenir Animagi pour réussir à le contrôler quand il se transformait en loup-garou. Il nous dit aussi qu'il avait pu nous enseigner parce que le professeur Rogue lui préparait une potion qu'il lui permettait de rester lucide pendant sa transformation et ainsi se contrôler. Il était contre le professeur Lupin, mais il l'avait quand même aidé.Toute cette folie commençait à s'éclairer.Puis, au moment où Lupin nous expliqua pourquoi Rogue ne nous aimait pas (pour plus de détail, voir le récit de la Moldue J.K. Rowling), Rogue apparut.Rogue attacha Black et Lupin à l'aide de sa baguette.Harry et Hermione tentèrent d'expliquer à Rogue que c'était Pettigrow qui était coupable, mais il refusait de les écouter.C'est alors que Harry pris sa baguette et jeta un Expelliarmus qui projeta le professeur Rogue par terre.C'est que nous avions tous jeté ce sort au même moment que lui.

Ensuite, Black nous expliqua ce qui s'était réellement passé la nuit où nos parents étaient morts et comment il avait retrouvé Pettigrow.Ron ne voulait pas y croire.Lupin et Black jetèrent alors un sort qui nous permis de voir que Croûtard était bel et bien Pettigrow.Celui-ci suppliait les deux autres de ne pas le tuer.Et nous apprîmes que Pettigrow travaillait pour Voldemort.Lupin et Black voulaient le tuer.Harry refusa.Je ne comprenais pas les intentions de mon frère.Mais, en quelques instants je compris.C'était comme s'il m'avait parlé dans ma tête. Il ne voulait pas que Lupin et Black soient des meurtriers.Il voulait plutôt qu'il soit envoyé à Azkaban.Son raisonnement était logique.J'étais d'accord avec lui.Ils acceptèrent. Black ligota Pettigrow et Lupin s'occupa de la jambe de Ron et de Rogue.Sur le chemin du retour, Sirius nous annonça qu'il était le parrain de Harry.Évidemment, nous le savions déjà. À ce même moment, le professeur Lupin me regarda, mais il ne dit rien.Sirius proposa qu'on aille vivre tout les deux avec lui dès qu'il serait en liberté.Il regardait au même moment le professeur Lupin, comme pour avoir son approbation. Nous continuâmes ainsi notre chemin dans un bonheur que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. Cependant, tous nos espoirs d'une nouvelle vie s'en allèrent en quelques minutes.C'était la pleine lune!et le professeur Lupin n'avait pas pris sa potion (c'était Rogue qui nous l'avait dit)!Sirius nous dit de fuir et il se transforma en chien pour tenter de contrôler le loup-garou (Lupin).Cela fut suivi d'une bagarre que nous aurions aimé ne pas voir.Mais le pire allait arriver.Pettigrow prit la baguette de Lupin qui était par terre, se transforma à son tour et il s'échappa.Sirius se mit alors à courir après lui.Harry décida de le suivre et moi de suivre Harry. Toujours en courant, je vis Sirius, qui avait repris sa forme humaine, couché sur le bord du lac.En arrivant près de lui, j'ai senti un froid m'envahir. Harry me cria de penser à quelque chose d'heureux et il dit le sort Spero Patronum.J'étais incapable de le dire.Je voyais à présent que des dizaines de Détraqueurs s'approchaient de nous.Et je perdis connaissance.

Lorsque je repris conscience, j'étais à l'infirmerie.Des gens parlaient autour de moi et je vis que Harry était couché près de moi, mais qu'il était réveillé.Hermione et Isabelle étaient près de nous et Ron était couché à côté de Harry. Mrs Pomfresh s'occupait de nous.Elle nous ordonna de boire un chocolat chaud.Le ministre de la Magie était là et il parlait avec Rogue.Il dit que Sirius était sûrement en train de recevoir le baiser des Détraqueurs.À ces mots, Harry explosa et il tenta de tout expliquer au Ministre.J'étais incapable de parler, mais Hermione et Isabelle continuèrent avec la même version que Harry.Dumbledore arriva.Enfin un qui nous croirait.Effectivement, il voulait nous parler seul à seul. Quand nous avons enfin réussi à être seuls avec lui, nous lui avons tout dit et il nous a cru, mais il ne pouvait rien faire.Il a donc dit à Hermione qu'il nous fallait un peu plus de temps.Je ne savais pas trop ce que cela voulait dire, mais elle semblait comprendre.Elle nous dit de la suivre et Dumbledore partit. Ron ne pouvait venir avec nous étant donné l'état de sa jambe.Elle nous passa alors une chaîne autour du coup et tourna un espèce de sablier trois fois, coMrs lui avait dit Dumbledore. Tout devint flou et un espèce de tourbillon nous entourait.Puis, tout redevint normal. Pourtant, il faisait soleil alors que nous étions le soir et Ron n'était plus dans l'infirmerie. Hermione nous expliqua que nous avions remonté le temps.Nous sommes donc descendus dans le hall et nous nous sommes cachés.Je n'y comprenais rien, mais Hermione semblait savoir ce qu'il fallait faire.Elle nous expliqua que son petit sablier était un Retourneur de temps que le professeur McGonagall lui avait donné en début d'année pour lui permettre d'assister à tous ses cours.Tout s'expliquait.Suite à ces explications, nous nous sommes vus.Hermione nous a dit qu'il fallait nous suivre.Mais avant, elle nous expliqua son plan.Nous pouvions sauver Buck et s'en servir pour faire évader Sirius. Cela semblait impossible, mais il fallait essayer. Nous suivîmes donc ses instructions pour nous rendre jusqu'à l'exécution de Buck. Arrivés à la cabane de Hagrid, nous nous sommes cachés derrière les arbres près de la cabane.Et nous avons revu des événements de la journée.Nous nous sommes vus partir et nous avons vu Dumbledore, le ministre de la Magie et le bourreau arriver à la cabane de Hagrid. Ils ont discuté sur le pas de la porte et ils se sont enfin décidés à entrer.Nous sommes donc allés voir Buck pour le détacher et l'amener avec nous. Nous avons tout juste eu le temps de le cacher dans la Forêt qu'ils sont ressortis.Ils étaient stupéfaits. Pourtant Dumbledore ne semblait pas surpris.

Nous sommes restés cachés le temps qu'ils retournent au château.Après un bon moment, Harry suggéra qu'on se place près du Saule Cogneur pour voir les événements se passer et ainsi, savoir où nous en étions. Nous nous sommes vus entrer, nous avons vu le professeur Lupin, puis Rogue.Entre-temps, nous avons discuté de ce qui avait chassé les Détraqueurs. Harry croyait qu'il avait vu notre père produire un Patronus.C'était impossible!Il devait avoir mal vu.En tout cas, nous nous sommes finalement vus sortir de là.J'ai réfléchi rapidement et j'ai dit aux autres qu'il fallait mieux fuir parce que le professeur Lupin allait se transformer et se jeter directement sur nous. Harry nous suggéra d'aller près du lac parce qu'il voulait voir qui avait créé le Patronus. Arrivés là, nous avons vu Sirius étendu de l'autre côté du lac.Puis, nous avons vu Harry et moi arriver, suivi par les Détraqueurs.Je me vis perdre conscience et j'entendais Harry qui ne cessait de dire : «Papa, viens! ».Et il s'avança et créa un parfait Patronus, ce qui fit fuir les Détraqueurs.C'était lui! C'était lui qui avait fait fuir les Détraqueurs.Ensuite, nous avons vu Rogue arriver et partir avec tout le monde. Il était l'heure de retourner au château.Hermione et Harry sont montés sur le dos de Buck pour aller délivrer Sirius.Isabelle et moi, nous avons couru jusqu'au château, plus précisément dans le hall en attendant que les douze coups de minuit sonnent. Quand ils ont commencé à sonner, nous sommes retournées à la porte de l'infirmerie où nous avons retrouvé Harry et Hermione. C'est là que nous avons vu Dumbledore fermer la porte et nous lui avons dit que nous avions réussi. Il a dit : « Réussi quoi?Bonne nuit! ».Il savait de quoi on parlait! Et nous sommes entrés dans l'infirmerie reprendre nos places.Il fallait voir la tête de Ron.Nous voir disparaître et nous voir apparaître dans la porte. C'était plutôt amusant! Nous étions revenus juste à temps pour que Mrs Pomfresh ne se rende compte de rien.Puis, il y a eu un énorme vacarme.Ils avaient découvert que Sirius s'était échappé. Rogue fulminait.Il croyait que c'était nous qui l'avait aidé à se sauver.Mrs Pomfresh lui a assuré que nous n'étions pas sortis de l'infirmerie.C'est à ce moment que Olivier est arrivé dans un état de panique qui ne dura que quelques secondes puisqu'il me vit saine et sauve.

Le lendemain, nous avons quitté l'infirmerie.Hagrid vint nous voir pour nous dire que Buck s'était échappé.Harry me jeta un regard moqueur.Il nous raconta aussi que Rogue avait raconté aux Serpentard que le professeur Lupin était un loup-garou.Il ne pourrait donc plus être notre enseignant.Nous sommes allés voir le professeur Lupin pour lui dire au revoir et il nous redonna la Carte du Maraudeur.Ce fut un départ émouvant, surtout que le professeur Lupin semblait vraiment triste de nous quitter.Il a dit qu'on garderait le contact par lettre.C'était assez surprenant; un enseignant qui voulait garder contact avec ses élèves.

Finalement, quelques jours plus tard, ce fut le banquet de fin d'année.Même si nous n'avions pas gagné la coupe de Quidditch, nous avions quand même gagné la coupe des Quatre Maisons.Ce fut un banquet très joyeux!Un peu plus tard, en faisant mes bagages, je pensais à tout ce qui s'était passé. Je me disais que j'allais sûrement passer un très mauvais été parce que je retournais finalement chez les Dursley, mais qu'au moins, nous connaissions la vérité sur la mort de nos parents. J'ai ensuite passé le reste de la journée avec Olivier que je ne verrais sûrement pas très souvent au cours de l'été. Le lendemain, nous prîmes le Poudlard Express pour retourner à notre vie de Moldus.Dans le train, je vis Émilie qui me souhaita un bel été.Je fis de même et je suis allée nous trouver un compartiment. À la gare, l'oncle Vernon nous attendait et il avait l'air plutôt découragé de nous voir sains et saufs. J'ai alors jeté un coup d'oeil vers Émilie en me demandant ce que pouvait être la vie dans une famille de sorciers, mais quand je vis son père, je me dis que j'étais peut-être mieux où j'étais. Je n'aimais pas ma vie chez les Dursley, mais pas au point de vouloir avoir Lucius Malefoy comme père.J'aurais quand même aimé partir en limousine avec un chauffeur qui transporte les bagages comme les jumeaux Malefoy que de repartir avec l'oncle Vernon en traînant les miennes. L'été s'annonçait plutôt ennuyeux.Les vacances venaient à peine de commencer que je rêvais déjà de retourner à Poudlard, ma vraie maison.

Vers année 2

Vers année 4

:: xhtml 1.0 strict :: :: css2.1 :: decoupe et mise en page xhtml / css :jp949 pour :: decoupe-fr.com ::