menudroite.php

partenaires

Fanfiction Malefoy 3

Troisième année (1993)

Durant l'été qui suivit notre seconde année à Poudlard, Drago et moi, on n'a rien fait de spécial. Nous étions tous les deux plutôt démoralisés par le triomphe des Gryfffondor à la fin de l'année. C'était frustrant de toujours les voir gagner à la fin! À croire qu'ils n'y avaient qu'eux qui étaient bons et talentueux à Poudlard! Moi, je repensais aussi à tout ce que Tom Jedusor m'avait raconté et j'essayais même parfois de récrire dans son journal que mon père, sans trop que je sache comment ni pourquoi, avait rapporté de Poudlard. Mais je n'obtenais plus aucune réponse, car, si j'avais bien compris, le souvenir de Tom Jedusor s'était désintégré, hélas. Bref, Drago et moi, nous ne faisions pas grand chose de notre été. J'ai aidé mon frère à s'entraîner un peu pour le Quidditch et je dois dire qu'il avait vraiment du talent! Il était très agile et rapide sur son balai. Il avait très hâte de confronter de nouveau cet imbécile d'Harry Potter! Nous faisions aussi nos devoirs de vacances avec beaucoup d'application, surtout en potions! Pour moi, il n'était pas question de décevoir le professeur Rogue et surtout de me laisser dépasser par cette idiote de Sang-de-Bourbe d'Hermione Granger! Nous avons aussi invité nos amis au Manoir et Pansy m'a invitée à aller passer quelques jours chez elle. C'était sympa!mais j'avais très hâte à la rentrée!

Versla fin de l'été, nous avons appris une nouvelle plutôt réjouissante : le dangereux Sirius Black, le cousin de notre mère que nous n'avions jamais vu,s'était échappé de la prison d'Azkaban et si on en croyait les rumeurs que mon père avait entendues au Ministère de la Magie, ce prisonnier et meurtrier était la recherche d'Harry Potter pour le tuer! Drago fut enchanté de cette nouvelle et à partir de ce jour, tous les deux, nous guettions avec impatience l'arrivée de « La Gazette du Sorcier » pour y lire que Sirius Black avait réussi son coup et que Potter n'était plus qu'un souvenir. Mais cela ne se produisit pas et à notre grande déception, nous apprîmes de notre père que les jumeaux Potter avaient été placés sous la protection du Ministère de la Magie et qu'ils étaient logés sur le Chemin de Traverse en attendant la rentrée à Poudlard. Dommage!

Le matin de la rentrée, je me suis levée très tôt. J'étais tellement impatiente de rentrer à Poudlard que c'est à peine si j'ai pris le temps de déjeuner! Vers 10h, nous avons quitté le Manoir et nous nous sommes rendus à la gare de King Cross pour prendre le Poudlard Express qui devait partir à 11h précises comme d'habitude. Pendant que nous attendions pour monter à bord, Drago balaya le quai des yeux et comme il ne voyait pas les Potter et les Weasley, il me chuchota avec espoir qu'ils allaient peut-être encore manquer le train comme l'an dernier! Je trouvai sa plaisanterie très drôle. Malheureusement, juste avant d'embarquer, je les ai vus arriver tous ensemble et Hermione Granger était avec eux. Tout en les observant, je remarquai aussi qu'il y avait une inconnue avec eux. Cette stupide Hermione semblait bien la connaître. Qui pouvait-elle bien être? Une fois dans le train, j'ai rapidement trouvé un compartiment libre et nous nous y sommes installés aussitôt avec Vincent, Gregory, Pansy, Milicent et Marcus Flint.Ce dernier avait l'air très content de me revoir et il s'informa pour savoir si Drago et moi, nous avions passé un bel été. Puis, Pansy nous a présenté sa cousine Marie Parkinson qui entrait à Poudlard pour la première fois. Elle venait de Durmstrang, l'école de magie où Papa avait voulu nous envoyer, Drago et moi et comme nous, elle en était à sa 3ème année d'études magiques.Elle avait dû changer d'école, car son père avait été muté à Londres. Elle était très sympa et j'espérais qu'elle serait envoyée à Serpentard avec nous. Plus tard, quand le chariot de friandises est passé, nous avons tous acheté quelque chose et c'est en dégustant des Dragées Surprises de Bertie Crochue et des Chocogrenouilles que chacun de nous a raconté son été aux autres. Marie nous également raconté comment c'était à Durmstrang!

Plus tard, Drago, Vincent, Gregory et moi,nous sommes sortis pour faire la tournée des autres compartiments et le dernier à l'extrémité du convoi étaient celui des jumeaux Potter. Ron Weasley, Hermione Granger et la fille inconnue que j'avais remarquée sur le quai étaient avec eux ainsi qu'un homme que je n'avais jamais vu et qui était profondément endormi. Sans doute était-ce le nouveau prof de Défense contre les forces du Mal, signe évident que notre cher directeur n'avait pas pu obtenir le poste encore une fois et ce, même s'il était le candidat le plus qualifié pour enseigner cette matière. Seulement, je crois que j'ai été la première de notre groupe à voir le nouveau prof, car mon frère, sans prendre la peine de baisser la voix, commença à se moquer de Weasley, dont la famille avait remporté je ne sais plus quel prix, lui demandant si par hasard sa mère n'était pas morte sous le choc. Mais il n'osa pas aller plus loin, car je lui lançai un regard d'avertissement et lorsqu'il aperçut l'homme, il recula précipitamment avant de sortir aussitôt du compartiment. Il n'aurait pas été très brillant de provoquer une bataille sous le nez d'un prof, et nous le savions tous. Mon jumeau était déçu, mais je lui promis que nous pourrions prendre notre revanche à Poudlard.

Nous sommes donc retournés dans notre compartiment avec nos amis. Marcus et Drago ont commencé à parler de Quidditch, tandis que j'expliquai un truc sur les potions contre la grippe à Pansy et Marie. Brusquement, le train sembla ralentir. J'ai jeté un coup d'oeil à ma montre et froncé les sourcils. Impossible que nous soyions déjà à Poudlard, il était beaucoup trop tôt. Drago s'est avancé jusqu'à la fenêtre, mais il n'a rien vu de spécial. Soudain, toutes les lumières se sont éteintes et nous fûmes plongés dans l'obscurité. Drago regarda nouveau par la fenêtre et nous dit qu'il y avait des gens qui montaient dans le train. Plongeant la main dans ma poche, j'ai sorti ma baguette magique et j'ai dit : « Lumos! » L'extrémité de ma baguette s'est allumée et j'ai alors pu voir l'expression de mon frère et de mes amis. Ils avaient tous l'air surpris et personne ne disait un mot. Soudain, la porte s'est ouverte et une grande silhouette encagoulée est apparue à la porte. On aurait dit qu'elle avait du mal à respirer et soudain, il fit si froid dans le compartiment que j'avais le bout des doigts glacé. Personne ne savait quoi faire, nous étions tous figés. Nous avons entendu des cris, signe que les autres élèves étaient dans la même situation que nous. Un tas de mauvais souvenirs me revenaient en mémoire et je n'arrivais pas à les chasser de mon esprit. À mes côtés, Drago semblait pétrifié. Finalement, au bout de longues minutes de silence angoissé, la créature est ressortie dans le couloir sans un mot. La température est redevenue normale dans la pièce et nous nous sommes tous rassis à nos places en poussant un soupir de soulagement. Personnellement, je n'avais plus de forces, comme si la créature râleuse me les avait toutes enlevées. Une dizaine de minutes plus tard, les lampes se rallumèrent et le Poudlard Express se remit en marche. J'étais contente que tout soit rentré dans l'ordre. Avec mes amis, nous avons alors commencé à discuter de ce qui venait de se passer. Je n'en étais pas certaine, mais je pensais bien que la créature que nous avions vue était un Détraqueur, un gardien de la prison d'Azkaban. J'avais lu dans la « Gazette du Sorcier » qu'ils étaient à la recherche de Sirius Black!Mais, je n'eus pas à réfléchir là-dessus plus longtemps, entrouvrant la porte du compartiment, mon frère me fit signe de le rejoindre. J'allais vers lui et tous les deux, nous avons entendu Neville Londubat qui parlait avec les jumeaux Weasley dans le compartiment voisin. D'après ce qu'il racontait, ces idiots d'Harry et de Catherine Potter s'étaient évanouis quand le Détraqueur était venu fouiller leur compartiment! Cette nouvelle nous fit bien rire et nous nous hâtâmes de la rapporter à nos amis. Non mais, quels froussards, ces Potter!

Un peu plus tard, sous une pluie battante et glacée, nous avons pris place dans les diligences qui devaient nous conduire à Poudlard. Je commençais à avoir faim et j'avais hâte au festin de la rentrée. À en juger par son air impatient, mon jumeau pensait à la même chose. Quand la diligence s'est arrêtée, nous en sommes descendus et juste derrière nous, il y avait Harry et Catherine, ainsi que Weasley, Granger et la nouvelle élève dont j'ignorais toujours le nom. Mon jumeau s'est aussitôt informé à Harry pour savoir s'il était vrai qu'ils étaient tombés dans les pommes, lui et sa soeur, dans le train et Ron lui répondit de ficher le camp, ce qui nous fit rire encore davantage. Drago aurait bien voulu continuer à les embêter, mais à ce moment-là, le nouveau prof est arrivé et mon frère a décidé de remettre ça à plus tard. Nous sommes donc tous partis vers la Grande Salle et nous sommes allés nous asseoir à la table des Serpentard en attendant la cérémonie de la Répartition qui précédait habituellement le banquet du début de l'année. À peine étions-nous assis que le professeur McGonagall se précipita vers les Potter et Granger et elle les entraîna hors de lasalle. Quels ennuis s'était-ils encore attirés ces trois-là? J'avais hâte de le découvrir. Bientôt, Marie Parkinson coiffa le Choixpeau et à ma grande joie, elle fut envoyée à Serpentard, ce qui signifiait qu'elle allait partager notre dortoir à Pansy, Milicent et moi. Quant à la nouvelle qui suivait les Potter, elle s'appelait Isabelle Granger, et bien sûr, elle fut envoyée à Gryffondor. Je supposais qu'elle était parente avec cette imbécile d'Hermione! Les trois Gryffondor ne revinrent qu'après la Répartition et à ma grande déception, ils souriaient tous, signe qu'ils n'avaient reçu aucune punition. Ils rejoignirent leur nouvelle amie et je vis Catherine engager la conversation avec elle.Drago semblait aussi déçu que moi, tout comme nos amis. Même Marie! Devant mon étonnement, elle m'expliqua que sa cousine Pansy lui avait parlé des jumeaux Potter et de leur bande de stupides Gryffondor et elle était bien soulagée d'être à Serpentard, la meilleure des maisons de Poudlard! J'étais bien d'accord avec elle et je sentais que nous allions devenir de très bonnes amies toutes les deux!

Mais nous n'étions pas encore au bout de nos surprises!Peu après le retour des Potter et de Hermione, le professeur Dumbledore se leva pour faire son traditionnel discours de bienvenue. Il nous expliqua alors que l'école avait dû accueillir des Détraqueurs pour assurer la protection de l'école contre Sirius Black et que c'est pour cette raison qu'ils avaient fouillé le Poudlard Express. Puis il nous présenta le nouveau professeur de Défense contre les forces du Mal, le professeur Remus Lupin, qui était bien l'homme que nous avions vu dans le compartiment des Potter. Quel contraste avec le pétillant professeur Lockhart de l'an dernier! Ses vêtements étaient tous rapiécés et il avait l'air épuisé. Il ne me disait rien qui vaille en fait! Le professeur Rogue semblait penser la même chose que moi! Il fallait voir la façon dont il observait son nouveau collègue! Mais, mon jumeau et moi n'étions absolument pas préparés à ce qui suivit. Après que quelques élèves, dont bien sûr, ces imbéciles de Gryffondor, aient applaudi le professeur Lupin, Dumbledore nous annonça que nous aurions également un nouveau professeur de Soins aux créatures magiques. Mon jumeau a failli tomber de son banc en entendant son nom : Rubeus Hagrid!!! Moi non plus, je n'en revenais pas! Quoi? Cet idiot de garde-chasse serait maintenant professeur? Quel désastre! Il n'avait même pas terminé ses études à Poudlard! Tom Jedusor m'avait raconté des choses très intéressantes sur lui dans son journal, l'an dernier! Comme vous devez vous en douter, Harry et compagnie étaient fous de joie à cette annonce, mais ce n'était pas du tout le cas de mon frère, des autres élèves de Serpentard et de moi-même!Ce fut donc sur cette nouvelle choc que Dumbledore conclut son discours et le banquet commença. Bref, ce fut une rentrée plutôt mouvementée!

Le lendemain, les cours commencèrent et pour ne rien vous cacher, la journée fut désastreuse, surtout pour Drago! Pourtant, la journée avait bien commencé. Nous étions allés à notre tout premier cours d'étude des Runes anciennes et ce n'était pas trop mal! Au moins, les jumeaux Potter n'étaient pas dans notre classe! C'est après le déjeuner que les choses se sont gâtées. D'abord, lorsque je suis sortie de la Grande Salle, cette idiote de Catherine m'a bousculée sans même s'excuser! Je lui ai dit de faire un peu plus attention, mais je ne sais pas si elle m'a entendue. Puis, nous nous sommes rendus à notre premier cours de Soins aux créatures magiques avec ce crétin d'Hagrid et hélas, nous étions jumelés avec les Gryffondor pour ce cours! Personnellement, je ne pensais pas que ce barbu allait nous apprendre grand chose et mon frère était d'accord avec moi. Au début du cours, Hagrid dut d'abord nous expliquer comment ouvrir nos « Monstrueux Livres des Monstres », car jusqu'à maintenant, tout le monde n'avait réussi qu'à se faire mordre par son livre sans parvenir à l'ouvrir! Quelle idée de nous faire acheter des livres mordeurs! Pas étonnant que ce soit une initiative d'Hagrid! Une fois nos livres ouverts, Hagrid s'absenta quelques minutes pour aller chercher des créatures magiques. Nous profitâmes de son absence pour nous moquer des Potter et de les énerver en imitant des Détraqueurs. C'était rigolo! Catherine semblait furieuse. Puis, Hagrid nous ramena des hippogriffes, des bêtes avec un corps de cheval et une tête d'oiseau! Personne ne semblait très rassuré! Il les fit entrer dans un enclos et demanda ensuite un volontaire pour faire une démonstration sur la façon de s'y prendre avec eux. Évidemment, ce stupide Harry se proposa aussitôt, il ne perdait jamais une occasion de faire le malin! Voyant cela, Drago poussa un soupir d'impatience. Harry s'avança donc dans l'enclos et, suivant les instructions d'Hagrid, il s'inclina devant l'un des hippogriffes qui s'appelait Buck et au bout de quelques minutes, il put l'enfourcher et s'envoler dans les airs. Quand Buck atterrit un peu plus tard, tous les Gryffondor ont applaudi et Drago m'a jeté un regard dégoûté. Encore ce Potter de malheur qui récoltait tout le mérite! Ça commençait à m'énerver royalement!

Finalement, nous nous sommes approchés des hippogriffes à notre tour. Pansy, Marie et moi, nous en avons choisi un qui ne semblait pas trop agité et j'ai réussi à le faire s'incliner devant moi. Juste à côté de nous, Drago, Vincent et Gregory avaient choisi Buck et mon frère lui caressait le bec. Soudain, j'ai entendu un cri perçant et en me retournant, j'ai vu Drago allongé par terre. Il gémissait en se tenant le bras. Du sang coulait d'une blessure profonde. En un instant, je fus à ses côtés, tout comme le reste de la classe! J'étais affolée, je ne savais pas quoi faire. Puis Hagrid est arrivé, il a enchaîné Buck qui voulait se jeter sur mon frère et il a hissé Drago sur son épaule avant de courir vers l'infirmerie. J'ai couru derrière eux. Hagrid me disait de rester avec les autres, mais il n'était pas question que je laisse mon jumeau! Nous sommes ensuite arrivés à l'infirmerie et Mme Pomfresh a soigné la blessure de Drago et elle lui a mis un bandage avant de lui dire qu'il devrait passer quelques jours à l'infirmerie. Je me suis assise près de lui, indifférente au fait que j'étais en train de rater le dîner. Pansy et Marie sont venues nous rejoindre un peu plus tard, très inquiètes elles aussi du sort de mon frère. Heureusement, ce n'était pas trop grave et dans quelques jours, il pourrait reprendre ses cours. J'étais soulagée que mon frère aille mieux et je lui demandai alors ce qui s'était passé avec Buck. Il m'expliqua alors qu'il avait dit quelque chose que la créature n'avait vraiment pas apprécié, mais il n'entra pas dans les détails et ne voulut pas reparler de cette histoire. Il me confia cependant qu'il souhaitait avec ferveur que cet idiot d'Hagrid soit renvoyé et j'étais d'accord avec lui! Non, mais quel incompétent cet Hagrid! Il aurait quand même pu nous en dire davantage sur les dangers que présentaient les hippogriffes! À mes yeux, tout était de sa faute!

Malheureusement, il ne fut pas renvoyé! Dumbledore était une fois de plus intervenu pour le défendre! Seulement, il ne perdait rien pour attendre, car moi, j'avais écrit à Papa pour lui raconter ce qui s'était passé et il m'avait assuré que les choses n'en resteraient pas là! Drago, de son côté, se rétablit assez rapidement et le jeudi suivant, il fut autorisé à revenir en classe lors du cours de potions. Quand il est entré dans la classe, tout le monde l'a dévisagé. Il avait encore un plâtre sur son bras, mais j'étais l'une des rares personnes à savoir qu'il n'en avait pas réellement besoin. Et connaissant mon jumeau, il allait sûrement s'arranger pour profiter au maximum de sa situation de « blessé ». Je ne me trompais pas! Lorsque le professeur Rogue lui a dit qu'il pouvait s'asseoir, il m'a fait un clin d'oeil malicieux et il est allé s'asseoir à la table de Harry et Ronald. Je ne savais pas trop ce qu'il mijotait, mais je n'ai pas tardé à comprendre. Prétextant sa blessure au bras, il demanda à notre professeur qu'on l'aide pour couper ses ingrédients de la potion du jour et bien sûr, ce furent ses voisins qui furent chargés de lui donner un coup de main, soit Potter et Weasley! C'était tordant, surtout quand Drago s'est plaint que Ron avait mal coupé ses racines! Mon jumeau semblait bien s'amuser et moi, je trouvais que sa blague était bonne! Catherine m'a jeté un regard furieux, mais je me suis contenté de rire de son air furibond. Marie, que le professeur Rogue avait qualifiée de très bonne élève, riait elle aussi! Ça n'avait pas pris beaucoup de temps pour qu'on l'accepte dans notre bande! Elle s'entendait très bien avec tout le monde, sauf peut-être avec Warrington qui lui tapait sur les nerfs, sans que je sache très bien pourquoi. En tout cas, Marie était exactement comme nous et surtout, elle détestait les Gryffondor, particulièrement Hermione et Isabelle Granger! En plus, elle était très bonne en « Soins aux créatures magiques », ce qui n'avait pas manqué de surprendre ce crétin d'Hagrid!

Mais revenons au cours de potions. Un peu plus loin, Neville Londubat avait des problèmes, comme d'habitude, et malgré les interdictions du professeur Rogue, ces idiotes de Catherine, d'Hermione et d'Isabelle l'aidaient à faire sa potion! Je les voyais faire! À la fin du cours, le professeur Rogue décida que nous testerions la potion de Neville sur son crapaud. Il parut vraiment très surpris et déçu que la potion ait eu l'effet escompté, mais je m'empressai de lui dire que Neville avait eu de l'aide et il enleva 5 pts à Gryffondor parce que ces idiotes n'avaient pas suivi ses consignes! Mon intervention provoqua des lamentations chez les Gryffondor qui me regardèrent tous avec un regard noir, mais les élèves de ma maison, y compris mon jumeau, m'adressèrent de larges sourires et le professeur Rogue me remercia de mon initiative et me complimenta une fois de plus sur mon excellent travail. Bref, ce fut un cours de potions absolument fantastique!

Un peu plus tard dans la semaine, nous avons eu notre premier cours de Défense contre les forces du Mal. N'étant pas friande de ce cours les années précédentes, je me demandais à quoi ça ressemblerait cette année. Marie nous avait abondamment parlé des cours de magie noire qu'elle avait eus à Durmstrang et personnellement, j'aurais préféré avoir des cours semblables à ceux qu'elle avait reçus! Lors du premier cours, le professeur Lupin nous apprit à combattre les Épouvantards avec le sortilège « Riddikulus », ce qui amena mon jumeau à dire : « C'est ce cours qui est riddikulus! ». J'étais bien de son avis. Le professeur Lupin était plutôt sympa, mais j'aurais nettement préféré que le professeur Rogue obtienne le poste à sa place! Et puis, il fallait aussi regarder l'apparence de Lupin! Il semblait toujours malade et ses vêtements étaient sales en permanence! Enfin! Il fit, pour commencer, une démonstration avec ce stupide Londubat, dont la plus grande peur était!le professeur Rogue! Drago eut beaucoup de mal à ne pas rire en entendant ça et tous les deux, nous avons échangé un regard intéressé. Voilà un excellent sujet pour tourmenter Londubat! Nous pourrions le faire chanter en le menaçant de tout raconter au professeur Rogue! Par contre, ce qui se passa par la suite ne fut pas très drôle! Neville avait combattu l'Épouvantard qui ressemblait au professeur Rogue en l'imaginant portant les robes de sa grand-mère! Le résultat était assez désastreux et tout le monde éclata de rire en voyant ça, sauf, nous, les Serpentard, bien sûr! Quelle honte pour notre respecté directeur! Je me promis de tout lui raconter! Après ça, le professeur Lupin nous demanda de nous mettre en file pour affronter l'Épouvantard à tour de rôle. Nous devions penser à la chose qui nous faisait le plus peur et à un moyen de la rendre ridicule. Avec Vincent et Gregory, nous avons bousculé tout le monde pour être à la fin de la file! Personnellement, je trouvais ça complètement inutile de nous pratiquer à affronter un Épouvantard! Il y avait des créatures cent fois plus dangereuses que ça, voyons! Nous avons donc regardé plusieurs élèves qui ont avec succès affronté l'Épouvantard! Mais soudain, le professeur Lupin se placa entre l'Épouvantard et!cet abruti d'Harry! L'Épouvantard prit alors la forme d'une sphère argentée et le professeur Lupin la métamorphosa en un ballon crevé qui rebondit dans l'armoire. Drago et moi étions pris d'un fou rire! Apparemment, le professeur Lupin savait que les Potter étaient trop imbéciles pour réussir à battre l'Épouvantard et il ne souhaitait pas qu'ils nous donnent un mauvais exemple! Vraiment, je les trouvais de plus en plus stupides et froussards, ces Potter!

Et, comme si d'avoir un professeur épuisé et apparemment malade en permanence n'était pas suffisant, ce crétin d' Hagrid continua de nous donner les cours de Soins aux créatures magiques qui, à mon avis, étaient franchement ridicules! Passer son temps à nourrir des Veracrasses, ce n'était pas très instructif! J'aurais préféré étudier les licornes, les centaures, des créatures superbes et utiles en plus! Mais ce stupide Hagrid avait un faible pour les créatures monstrueuses, hélas!

Quelques semaines après la rentrée, il eut cependant un changement majeur dans ma routine habituelle : je devins l'amie d'une élève de Gryffondor : Catherine Potter! Ne me demandez pas comment cela est possible, je me le demande encore! Mais c'est bien ce qui s'est passé, aussi vrai que mon nom est Émilie Malefoy. Voici ce qui est arrivé. Tout a commencé par une belle soirée d'automne. Après le souper, Marcus Flint m'avait proposé une balade au bord du lac et j'avais accepté. Marcus était très gentil et j'aimais beaucoup passer du temps en sa compagnie. Nous avions donc marché en échangeant des confidences. Nous avons parlé de nos familles, de nos cours et bien sûr, du Quidditch. Marcus semblait très confiant. Selon lui, Serpentard avait toutes les chances de remporter la coupe de Quidditch, cette année. J'espérais qu'il avait raison! Un peu plus tard, nous sommes rentrés au château. Nous marchions vers notre salle commune quand brusquement, j'ai été prise d'une envie soudaine. Je me suis donc précipitée vers la première salle de bain que j'ai trouvée et j'ai crié à Marcus que je le rejoindrais dans la salle commune. En ressortant des toilettes, je me suis rendu compte que j'étais près de la salle des trophées et en regardant de plus près, j'ai aperçu une ombre qui rôdait. Curieuse, je me suis approchée pour mieux voir. C'est alors que j'ai vu Catherine. Elle flânait en regardant les médailles, l'air absent. Puis, soudain dans le couloir, j'ai entendu Rusard qui criait après Peeves, l'esprit frappeur, et le pire, c'est qu'il s'en venait dans ma direction. Je me suis donc précipitée dans la salle des trophées. Catherine s'est alors retournée vers moi et elle m'a demandé ce que je faisais là. Je lui ai répondu sèchement que je pouvais lui poser la même question. Puis, je l'avertis que Rusard approchait. Je ne sais pas trop pourquoi je l'ai prévenue. Je l'ai fait sans y penser, je suppose. Catherine a semblé affolée pendant quelques secondes, puis elle s'est penchée pour ramasser quelque chose qui ressemblait à une cape par terre. Elle m'a alors dit de la rejoindre pour qu'on puisse se cacher sous la cape d'invisibilité que son frère lui avait prêtée. Ainsi, Rusard ne nous trouverait pas. Au début, j'ai refusé. Avec ma fierté de Malefoy et d'élève de Serpentard, je n'avais pas spécialement envie d'accepter l'aide d'une Gryffondor et surtout d'une Potter! De toute façon, Rusard ne détestait pas autant les élèves de Serpentard que ceux de Gryffondor, n'est-ce pas? C'est ce que je répondis à Catherine et haussant les épaules, elle se cacha sous la cape en me disant qu'on allait pouvoir vérifier ça tout de suite. J'entendais maintenant les pas de Rusard qui se rapprochaient. J'hésitai pendant quelques secondes et finalement, faisant fi de mon orgueil,je rejoignis Catherine qui me fit une place sous la cape pour que je me cache avec elle.

Puis, toutes les deux, nous avons attendu en silence. Nous avons entendu les pas de Rusard qui s'approchait. Il est entré dans la salle des trophées, mais bien sûr, il ne nous a pas vues! Quelques minutes plus tard, il est parti. Dès que nous fûmes sûres qu'il était hors de vue, Catherine et moi, avons enlevé la cape. J'ai remercié Catherine pour son aide et elle m'a remerciée de l'avoir avertie de l'arrivée de Rusard. Nous nous sommes serré la main : moment historique! Une Serpentard et une Gryffondor qui fraternisaient ensemble, quel exploit! Puis, j'ai salué Catherine et je suis repartie vers ma salle commune, car Marcus allait sûrement se demander ce que je faisais. Mais, tout en marchant dans le couloir, je réfléchissais à ce qui venait de se passer. Au fond, Catherine n'était pas si idiote pour une Gryffondor et une Potter! Peut-être finirions-nous par devenir de vraies amies, qui sait?

Bien sûr, je ne dis rien à mon jumeau, ni à mes amis de ma nouvelle amitié! Imaginer ce que Drago allait dire s'il savait que j'étais devenue amie avec une Potter me donnait des frissons! Lui-même détestait tellement Harry et je savais que c'était réciproque! Pourtant, même si nos frères étaient des ennemis, Catherine et moi, nous nous entendions très bien. Au cours des jours qui suivirent notre rencontre dans la salle des trophées, nous avons fait plus ample connaissance et nous avons découvert que nous avions de nombreux points communs. Évidemment, nous prenions toutes les précautions pour ne pas être vues trop souvent ensemble et je n'ai jamais hésité à lui lancer quelques vacheries lorsque je la rencontrais en compagnie de mon frère et mes amis. Elle faisait exactement la même chose et ainsi, personne ne se doutait que nous étions devenues amies toutes les deux.

Mais, pour une troisième année consécutive, Halloween fut marquée d'un événement étrange. Pourtant, la journée avait été très intéressante puisque ce fut le jour de notre première expédition à Pré-au-Lard! J'avais très hâte d'y aller et Drago aussi! J'étais très excitée pendant que nous attendions pour monter dans les diligences qui devaient nous conduire au village, mais, je me sentis un peu triste en voyant Catherine et son frère qui se tenaient à l'écart de la file, l'air déçu. Catherine m'avait expliqué que leur oncle, un Moldu particulièrement stupide, ne leur avait pas signé l'autorisation d'aller à Pré-au-Lard et ils seraient donc les deux seuls élèves de troisième année à rester à Poudlard. Mon jumeau trouvait cela très drôle, mais pas moi. Maintenant que Catherine était mon amie, je ne pensais plus comme avant à son sujet. Notre journée à Pré-au-Lard fut très amusante! J'étais avec Pansy, Marie, Milicent, Drago, Vincent et Gregory. Nous avons tout visité : la poste, les boutiques, dont la confiserie Honeydukes,et nous sommes arrêtés prendre une bièreauberre au pub des Trois Balais où Marcus Flint est venu nous rejoindre. C'était formidable! Nous sommes revenus à l'école juste à temps pour le banquet d'Halloween qui fut absolument délicieux. C'est après ça que les choses ont commencé à se gâter.

Le repas et la fête terminée, nous avons tous regagné la salle commune et j'avais commencé une partie d'échecs avec Drago quand un préfet nous informa que nous devions tous nous rendre immédiatement dans la Grande Salle. Personne n'y comprenait rien. Nous sommes donc retournés dans la Grande Salle. Les Gryffondor étaient déjà là et ils paraissaient tous terrifiés. Les Poufsouffle et les Serdaigle sont arrivés peu après et le professeur Dumbledore fit fermer toutes les portes de la salle avant de nous expliquer qu'avec l'aide des profs, il devait fouiller systématiquement le château et que, pour notre sécurité, il était mieux que nous passions la nuit ici. Il fit alors apparaître des tas de sacs de couchage violets et des oreillers et quitta la salle. Drago et moi, nous prîmes chacun un sac de couchage et un oreiller, puis nous allâmes nous installer dans un coin avec Pansy, Marie, Milicent, Vincent et Gregory. En levant les yeux, j'ai croisé le regard de Catherine. J'ai voulu lui faire signe, mais, avec discrétion,elle m'a fait comprendre qu'elle ne pouvait pas me parler maintenant. De toute façon, son frère et elle se sont installés près de nous et je les entendis parler entre eux. D'après ce que j'ai compris, Sirius Black s'était infiltré dans le château! Je n'étais pas très rassurée. Brusquement, toutes les lumières s'éteignirent et le préfet-en-chef, ce vantard de Percy Weasley, nous dit qu'il était temps de dormir. Sans trop m'en rendre compte, je finis par m'endormir!

Le lendemain, nous apprîmes que les professeurs n'avaient pas trouvé Sirius Black, mais que tout était sous contrôle et que nous pouvions regagner nos salles communes. J'ai bien essayé de questionner le professeur Rogue, mais il ne voulut rien me dire de plus. Les cours reprirent. Quelques jours après notre nuit dans la Grande Salle, j'eus une belle surprise. Sans enthousiasme, je venais de quitter la bibliothèque pour aller à mon cours de Défense contre les forces du Mal avec Lupin. Depuis la fin du déjeuner, j'étais à la bibliothèque pour peaufiner mon dernier devoir de potions qui, je l'espérais, allait encore remporter la meilleure note de la classe. Mais, j'étais si concentrée à mon devoir, que je n'avais pas vu l'heure passer, ce qui fait que j'allais avoir quelques minutes de retard. Tout en marchant, j'essayais de trouver une bonne excuse pour éviter une retenue. Je finis par arriver à la classe et je poussai la porte en poussant un soupir. Tout le monde se retourna pour me regarder et je m'attendais à entendre la voix du professeur Lupin m'interroger sur la raison de mon retard, mais à ma grande surprise, ce fut le professeur Rogue qui s'adressa à moi d'une voix douce : « Bonjour, Mlle Malefoy. Vous avez quelques minutes de retard, je crois? » Rougissante, je répondis d'une voix polie : « Désolée, professeur. J'étais à la bibliothèque pour terminer mon dernier devoir de potions et je n'ai pas vu le temps passer. » Le professeur Rogue sourit et il me demanda de lui montrer mon devoir. Je le sortis de mon sac et je lui tendis. Tous les autres élèves avaient les yeux rivés sur moi et attendaient la suite en silence. Mon directeur parcourut rapidement ma feuille et son sourire s'élargit. « Encore un excellent devoir qui mérite la note maximum. Bien, très bien, Mlle Malefoy. Vous pouvez vous asseoir ». Souriante, j'allais m'asseoir à côté de Drago qui semblait ravi de la situation. Un cours de Défense contre les forces du Mal avec le professeur Rogue? Voilà qui risquait d'être passionnant! Même Marie, qui n'aimait pas beaucoup cette matière, semblait enthousiasmée.

Je venais juste d'ouvrir mon livre lorsque la porte s'ouvrit de nouveau et un Harry Potter complètement essoufflé entra dans la classe.Rogue l'informa qu'il avait dix minutes de retard et il enleva 10 ptsaux Gryffondor. Il fallait entendre leurs protestations! Ils criaient tous à l'injustice! Mais le professeur Rogue ne se laissa pas impressionner et il dit que moi, j'avais une bonne raison d'être en retard. À court d'arguments, les Gryffondor finirent par abandonner la partie! Le plus rigolo, c'est que moi aussi j'étais en retard et Rogue n'avait enlevé aucun point à Serpentard, quelle chance! Harry demanda au professeur Rogue où était le professeur Lupin et il répondit qu'il était malade. Finalement, Harry s'assit (après avoir perdu 5 autres pts) et le cours reprit. Ce fut très intéressant. Le cours porta sur les loups-garous et je fus l'une des seules élèves à répondre aux questions du professeur Rogue. Hermione et Isabelle Granger avaient toujours la main levée, mais notre prof faisait semblant de les ignorer! À un moment donné, Hermione n'y tint plus et elle se mit à parler sans attendre que le professeur Rogue lui donne la parole. Furieux, celui-ci lui ordonna aussitôt de se taire et d'arrêter de se prendre pour une insupportable mademoiselle je-sais-tout! C'était très drôle à voir! Puis, à la fin du cours, le professeur Rogue donna une retenue à Weasley parce qu'il lui avait répliqué sans y être invité. Bref, ce fut un cours très très divertissant! Drago jubilait littéralement! Moi aussi!

Le lendemain, ce fut le premier match de Quidditch de la saison, opposant Gryffondor à Poufsouffle. D'habitude, lors du premier match, c'était notre équipe qui affrontait les Gryffondor, mais comme Drago avait toujours sa soi-disant blessure au bras, il ne pouvait pas jouer dans ces conditions et notre équipe ne pouvait pas jouer sans son attrapeur. Et, le matin du match, je fus bien contente que notre équipe ne soit pas en uniforme, parce qu'il y avait un terrible orage dehors. Quelle chance que notre équipe n'ait pas à jouer par ce temps! Marcus et Drago étaient très contents de la situation, bien sûr, tout comme le reste de notre équipe! Nous nous sommes donc rendus au stade pour assister au match, munis de parapluies pour nous protéger de l'averse. Le match fut assez intéressant. Gryffondor avait réussi à prendre une bonne avance mais bien sûr, la pluie n'aidait pas les joueurs. Drago trouvait ça très drôle et il était bien content de ne pas être sur le terrain. Soudain, une centaine de Détraqueurs sont arrivés sur le terrain et!Harry a fait une chute d'au moins 15 mètres. Il est tombé directement sur le saule cogneur pendant que Cédric Diggory, le capitaine et attrapeur de Poufsouffle attrapait le vif d'or. À ce moment, j'ai cru que Drago allait exploser de joie! Non seulement Gryffondor avait perdu le match, mais en plus, Harry était blessé! Il était fou de joie et il riait joyeusement! Moi, j'étais heureuse que Gryffondor ait perdu, parce que cela augmentait les chances de Serpentard de remporter la coupe de Quidditch, mais d'un autre côté, j'étais désolée pour Harry. J'espérais, pour Cath, qu'il n'était pas blessé gravement. D'ailleurs, lorsque Catherine a vu tomber son frère, elle s'est évanouie elle aussi! J'étais assez inquiète pour elle et j'ai eu bien de la difficulté à me retenir pour ne pas suivre le professeur Dumbledore qui les emmenait, elle et son frère, à l'infirmerie. De plus, le directeur semblait d'ailleurs fou de rage, parce que les Détraqueurs avaient pénétré dans l'enceinte de Poudlard sans y être autorisés!

Finalement, le lendemain, j'appris qu'Harry n'avait rien de grave, mais que son Nimbus 2000 avait été détruit par le saule cogneur. Dommage! Mais d'un autre côté, cet incident avait eu du bon pour Drago. Il avait fini par enlever ses bandages et cessé sa comédie de « blessé ». Il était même dangereusement en forme et il s'amusait désormais à imiter Harry qui tombait de son balai durant le match, ce qui faisait rire tout le monde!sauf les Gryffondor, bien sûr! Un soir, dans la salle commune, Marcus nous annonça une excellente nouvelle. Maintenant que Drago était rétabli, il y aurait un match entre Gryffondor et Serpentard le 19 novembre! Nous étions tous ravis de cette annonce et ce fut avec ardeur et détermination que notre équipe reprit ses entraînements. Enfin, la veille du match, Marcus nous réunit tous dans la salle commune pour discuter de stratégies possibles. Tout le monde lança ses idées et Marcus établit un plan de match plutôt audacieux. Finalement, à la fin de la réunion, il demanda à Drago de rester quelques minutes avec lui. Comme j'étais persuadée qu'il allait encore lui donner quelques conseils supplémentaires, je leur souhaitai bonne nuit et je montai à mon dortoir pour discuter avec Marie avant de me coucher. Elle était vraiment devenue ma meilleure amie et toutes les deux, nous adorions papoter dans le noir avant de s'endormir.

En m'éveillant le lendemain, je vis qu'il faisait un soleil radieux, bref, un temps idéal pour le Quidditch! Avant d'aller déjeuner, j'enfilai ma tenue de supporteur. Puis, je descendis rejoindre mes amis dans la Grande Salle. Le moral de notre équipe semblait excellent et Marcus dit que nous étions sûrs de gagner. Lorsque je lui demandai ce qui le rendait si certain, il se contenta de me sourire et il échangea un clin d'oeil malicieux avec Drago. Je ne savais pas ce qu'il avaient manigancé tous les deux, mais de toute évidence, ils avaient un plan. Le déjeuner achevé, nous nous hâtâmes vers le stade, impatients de célébrer une victoire tant attendue!

Je pris place dans les gradins en compagnie de Gregory, Vincent, Pansy, Marie et Milicent. Lorsque notre équipe fit son entrée sur le terrain, Marcus en tête, nous leur avons fait une ovation debout, chacun de nous agitant joyeusement son petit drapeau vert et argent. Les Gryfffondor ont hué nos joueurs, mais ceux-ci n'ont même pas fait attention à eux. Le match a pourtant mal commencé pour nous, car en peu de temps, Gryffondor avait déjà une bonne avance de 40 points grâce à Alicia Spinnet et Angelina Johnson. Marcus réussit ensuite à déjouer Dubois et marqua ainsi 2 buts spectaculaires! Puis, soudain, à ma grande surprise, j'aperçus mon frère qui levait le bras et il y avait un éclat doré dans sa main : le vif d'or!!! Il l'avait attrapé! J'ai poussé un de ces cris de joie, je vous assure! J'étais tellement contente! Il fallait voir la tête des supporteurs de Gryffondor, c'était tordant! Ils avaient tous l'air furieux, mais ce n'était rien à côté de leur capitaine, Olivier Dubois. Il était tellement en colère qu'on aurait pu voir de la fumée sortir par ses oreilles! Je suis alors descendue sur le terrain pour féliciter Drago, Marcus et les autres, mais en arrivant, j'ai vu que Mme Bibine examinait le vif d'or que Drago venait de lui remettre. Mon jumeau semblait plutôt ennuyé et je le surpris à échanger un regard avec Marcus. Je m'approchai encore, juste à temps pour entendre Mme Bibine qui disait que ce n'était pas le vrai vif d'or, mais plutôt une copie et que par conséquent, le match devait être repris. Je comprenais maintenant pourquoi Marcus était si confiant de gagner au déjeuner! Il avait manigancé le coup du faux vif d'or avec Drago pour assurer la victoire de notre équipe! Leur idée était bonne, mais malheureusement, leur stratagème avait échoué! Sur ces entrefaites, les professeurs Rogue et McGonagall sont arrivés et après avoir entendu les explications de Mme Bibine, ils décidèrent que le match entre les deux équipes serait repris dès le lendemain matin!

Le matin suivant, en me levant, je trouvai mon frère jumeau dans tous ses états dans la salle commune. Marcus venait de lui dire qu'il était obligé de le remplacer pour le match en raison du complot du faux vif d'or! Drago était fou de rage et Marcus, malgré toute sa bonne volonté, ne parvenait pas à le calmer. J'allais m'insérer dans leur conversation, lorsque le professeur Rogue est arrivé. Il demanda à Drago ce qui le mettait dans un tel état et lorsque mon jumeau lui eut exposé toute l'affaire, le professeur Rogue lui dit ne pas s'inquiéter et qu'il allait arranger tout ça avec Dumbledore! Quinze minutes plus tard, il était de retour pour annoncer à mon frère que tout était réglé et qu'il pourrait participer au match. Je poussai un soupir de soulagement et je remontai à mon dortoir pour me préparer pour le match. Mais arrivant près de mon lit, je vis que mon hibou Star était posé sur mon lit, une lettre dans son bec. Sans attendre, je la pris et je l'ouvris. C'était un message de Catherine Potter et elle voulait absolument me parler immédiatement. Je me résolus donc à manquer le match et j'envoyais aussitôt Star lui porter un message pour lui dire qu'elle pouvait venir dans ma salle commune où je l'attendais. Quinze minutes plus tard, après que tous les supporteurs soient partis encourager notre équipe au stade, je me postai devant la porte de notre salle commune pour attendre Catherine. Elle est arrivée et nous avons longuement discuté de notre amitié et tout de ce qu'elle impliquait. Catherine a semblé très impressionnée du luxe de notre salle commune. Toutes les deux, nous avons cherché différents moyens pour présenter la chose à nos frères, mais nous n'avons rien trouvé de satisfaisant. Puis, Catherine est partie avant que mon jumeau et mes amis reviennent. Nous avions remporté la partie, mais Drago était très surpris que j'aie manqué le match et il me bombardait de questions. Même si je détestais lui mentir, je prétendis que j'avais beaucoup d'étude à faire, de devoirs à terminer!Pas question de lui parler de la visite de Catherine, bien sûr! Je savais bien que mes arguments n'étaient pas trop convaincants et qu'ils réveilleraient la curiosité de mon jumeau, mais je ne voyais pas ce que j'aurais pu lui dire d'autre!Mais je n'étais pas au bout de mes surprises!

Quelques jours plus tard, à la sortie d'un cours, j'eus la surprise d'être abordée par!Harry Potter! La mine sévère, il m'a demandé sèchement si je savais où était sa soeur lors du dernier match de Quidditch. Bien sûr, je lui répondis que non, mais je ne sais pas s'il m'a crue!J'étais de plus en plus nerveuse. Drago se doutait de quelque chose, j'en ai étais persuadée et maintenant, Harry se montrait soupçonneux lui aussi!! Il était impératif que nous trouvions une solution avant que nos frères jumeaux apprennent la vérité. J'en discutai avec Catherine et nous décidâmes de parler de notre problème à une personne de confiance, chacune de son côté. Catherine choisit Hermione Granger et moi, Gregory Goyle. Mais ce fut difficile de parler à Gregory, car il était toujours avec Drago. Quoi qu'il en soit, un soir, je pus rester seule avec lui et je lui expliquai toute l'histoire. Il ne fut pas fâché, mais il fut très surpris. Je lui racontai tout ce qui s'était passé et il me promit de ne pas en parler à mon jumeau. Il me donna même une très bonne idée : inviter Catherine et Hermione dans notre salle commune pour que nous puissions trouver une solution au problème tous les quatre. J'envoyai donc une invitation à Catherine, qui se montra méfiante et me questionna pour savoir si ce n'était pas un piège. Lorsque je l'assurai que non, elle finit par accepter et nous organisâmes aussi un rendez-vous dans la salle commune pour le lendemain après-midi. Notre équipe devait affronter celle de Serdaigle et donc, la salle commune serait déserte!

Le lendemain après-midi, tout se passa comme prévu. Après le dîner, Gregory est parti rapidement afin de vider la salle commune. Tout s'est bien passé. Catherine et Hermione sont venues me rejoindre, je les ai conduites dans la salle commune et nous avons longuement discuté de notre problème. L'ennui, c'est qu'entre temps et je ne sais par quel moyen, nos frères ont appris que Catherine et moi, nous étions amies. D'après ce que m'a raconté Cath par la suite, Harry fut d'abord très choqué par la nouvelle, mais il s'est calmé en réalisant que sa soeur était amie avec moi et non avec mon frère! Drago, lui, a piqué toute une colère (et ce, même si notre équipe avait battu celle de Serdaigle par200 pts contre 60!). Mais Gregory lui a parlé et finalement, il m'a présenté des excuses en me disant qu'il ne m'en voulait pas, que Catherine n'était pas si pire que ça, mais qu'il ne voulait pas me voir fraterniser avec Harry pour autant! Marcus Flint ne fut pas trop fâché contre moi, lui non plus. Il m'a dit qu'il me comprenait, car (et ceci est top secret!) lui-même ne détestait pas vraiment Dubois. Marie, quant à elle, me fit clairement comprendre qu'elle ne voyait pas cette amitié d'un très bon oeil, car elle détestait ouvertement Catherine, mais que c'était mon problème et non le sien! Bref, le chat était sorti du sac et sans faire trop de dégâts, à mon grand soulagement. Je pouvais donc cesser de camoufler mon amitié avec Catherine et mes amis m'étaient restés fidèles. Ils avaient compris que ce n'était pas avec Harry que j'étais amie, mais bien avec sa soeur! Malheureusement, Catherine n'a pas eu la partie aussi facile de son côté. Son frère et ses amis n'étaient pas trop fâchés, mais Olivier semblait très déçu qu'elle ne se soit pas confiée à lui!

Les dernières semaines avant les vacances de Noël passèrent ensuite très rapidement. Mon jumeau, mes amis et moi, nous passâmes beaucoup de temps à étudier pour les examens prévus à la fin du trimestre. Chaque soir, dans la salle commune, nous nous réunissions tous autour de la même table pour réviser. C'était agréable. Moi, les examens ne m'inquiétaient pas du tout, mais j'avais quand même d'autres soucis. Depuis le début de l'année, Marcus et Gregory ne cessaient de me faire des cadeaux, de me demander des rendez-vous. Ils semblaient tous les deux très amoureux de moi et cela m'embarrassait beaucoup! Je ne savais pas lequel choisir! Ils étaient tous les deux très gentils et très charmants. Bien sûr, je connaissais Gregory depuis plus longtemps et il était pour moi un bon ami, mais j'aimais bien Marcus aussi!Nous passions beaucoup de temps ensemble et il m'avait même accompagnée à la dernière sortie à Pré-au-Lard avant Noël. Finalement un soir, je me retrouvai seule face aux deux garçons dans la salle commune. Apparemment, ils avaient discuté du problème entre eux et ils me demandèrent de leur annoncer lequel d'entre eux j'avais choisi. Déconcertée, je ne pus répondre. Je n'étais pas prête à trancher la question! Je leur expliquai donc que j'avais encore besoin de temps pour réfléchir. Mais ils semblèrent si déçus et si impatients que je leur promis une réponse définitive au retour des vacances de Noël.

Bien sûr, pour les vacances, Drago et moi, nous sommes rentrés au Manoir. Les fêtes de Noël et du Jour de L'An furent aussi animées que d'habitude. Toute notre famille était réunie et nous avons vraiment eu beaucoup de plaisir! En fait, nous nous amusions tellement que nous ne vîmes pas le temps passer et bientôt, il fut temps de retourner à Poudlard! Le soir de notre retour, dans la salle commune, ce furent des retrouvailles très chaleureuses avec tous nos amis, mais je remarquai que Gregory et Marcus semblaient plutôt stressés. Ne voulant les faire patienter plus longtemps, je laissai Drago raconter aux autres notre temps des Fêtes et je leur fis signe de me suivre. Nous nous retirâmes dans un coin isolé de la salle commune. Avant de commencer, j'expliquai aux deux garçons que le choix n'avait pas été facile, que je les aimais beaucoup tous les deux, que je serais toujours leur amie, que j'étais très flattée de l'attention qu'ils me portaient, mais que je ne pouvais pas séparer mon coeur en deux et que j'avais choisi!Marcus! Ses yeux s'illuminèrent aussitôt et un large sourire éclaira son visage. Le visage défait, Gregory se leva et me dit d'une voix sourde qu'il acceptait mon choix. Puis, sans un mot, il s'éloigna et disparut dans les escaliers qui menaient au dortoir des garçons. Marcus se rapprocha alors de moi, m'exprimant toute la joie qu'il ressentait parce que je l'avais choisi. Il était tellement heureux, je ne l'avais jamais vu comme ça! Spontanément, il se pencha vers moi et nos lèvres se rencontrèrent dans un premier baiser passionné. Une douce sensation de chaleur m'envahit et je sus alors que j'avais fait le bon choix, celui que mon coeur souhaitait. C'était grisant!

Puis, Marcus se calma et dans un souffle, il me demanda si je voulais assister à l'entraînement de notre équipe, prévu pour le lendemain après-midi. Je fus ravie de lui répondre que je ne manquerais pas ça! Après tout, c'est mon petit ami qui était le capitaine de l'équipe! Lorsque je lui dis cela, Marcus sourit et avant de rejoindre son dortoir, il m'embrassa une dernière fois en me souhaitant bonne nuit. Après son départ, je rejoignis Drago qui m'attendait, l'air un peu moqueur, près du foyer. Lui aussi semblait heureux de mon choix. Ce n'était pas très étonnant, Marcus et lui, avaient toujours été bons amis!Puis, je montai à mon dortoir et je racontai tout ce qui s'était passé entre Marcus et moi, à Marie. Elle fut sincèrement ravie pour moi.

Le lendemain après-midi, c'est au bras de Marcus que je me suis rendue à l'entraînement de Quidditch. Tout s'est vraiment très bien passé. Drago était en très grande forme et c'était beau de le voir aller! Seulement, après l'entraînement, Marcus a voulu voir comment je me débrouillais sur un balai. J'étais un peu gênée, puisque je suis loin d'avoir autant d'assurance que lui. Drago m'a prêté son Nimbus 2001 et il m'a aussi donné quelques conseils. Finalement, je m'en suis très bien sortie et Marcus était très content de moi. Ila alors convoqué une autre réunion de l'équipe en soirée dans la salle commune. Il m'a dit qu'il avait quelque chose de très important à annoncer et il insista pour que j'y assiste. Je l'ai d'ailleurs surpris à échanger un clin d'oeil avec Drago.Je me demandais ce qu'il me cachait. À notre retour au château, j'essayai de questionner mon jumeau, mais il feignit l'ignorance totale de ce que préparait Marcus! Même chose pour les autres joueurs de l'équipe! Impatiente, je décidai d'aller terminer mes devoirs à la bibliothèque avec Marie, souhaitant que l'après-midi ne s'éternise pas.

Après le dîner, tous les membres de notre équipe de Quidditch se sont réunis dans la salle commune pour écouter ce que leur capitaine avait à leur dire. J'étais assise à côté de mon jumeau, avide de savoir la surprise que nous réservait Marcus. Quand il a fini par arriver, le professeur Rogue l'accompagnait. C'est alors qu'ils m'ont annoncé que j'étais désormais la suppléante officielle de notre équipe de Quidditch!! J'étais folle de joie et Drago semblait très fier de moi! Il me dit qu'il allait écrire à Papa pour lui annoncer ça et lui demander de m'acheter un nouveau balai! J'étais tellement émue que je ne savais plus quoi dire! Bien sûr, j'étais impatiente de jouer et de participer ainsi à la victoire de Serpentard! De plus, amusante coïncidence, j'appris le lendemain que Catherine avait elle aussi été nommée suppléante de l'équipe de Gryffondor et elle semblait aussi impatiente que moi de disputer son premier match! J'appris aussi qu'elle sortait maintenant avec Olivier Dubois. Il semblait bien que, toutes les deux, nous avions une préférence pour les capitaines!

À partir de ce jour, je m'entraînai régulièrement avec Drago et Marcus. Et suite à la lettre de mon jumeau, Papa m'écrivit pour me dire qu'il était très fier de moi et il m'envoya également mon nouveau balai : un Nimbus 2001 amélioré! Drago en reçut un aussi et d'après le guide qui accompagnait les balais, ceux-ci étaient encore plus performants et plus rapides que les Nimbus 2001. Génial! Papa m'annonçait également dans sa lettre qu'il avait fait toutes les démarches nécessaires pour l'hippogriffe Buck qui avait attaqué Drago soit condamné à mort. À cet effet, il devait se rendre à une audience, au mois d'avril, à Londres à la Commission d'examen des créatures dangereuses. Pour en revenir à mon nouveau balai, je devins rapidement très habile pour le conduire et je fis même parfois des courses avec mon jumeau! C'était trippant! Par contre, Drago a un peu déchanté lorsqu'il a appris qu'Harry Potter avait reçu un Éclair de Feu pour Noël! Bah! Le Nimbus 2001 amélioré était sensiblement de la même force.

Au cours des jours suivants, j'étais très excitée et surtout, j'avais très très hâte de jouer. Je pensais jouer lors du dernier match contre Serdaigle, car Derrick se plaignait la veille d'une forte douleur au bras, mais finalement Mme Pomfresh l'avait soigné et il avait pris part au match et notre équipe avait réussi à battre les Serdaigle! Génial! C'est après le match que Marcus m'a annoncé que Bole me laisserait probablement à sa place lors du prochain match contre Gryffondor, prévu pour la fin de semaine suivante. J'avais très hâte, même si j'étais aussi très nerveuse! Je ne voulais surtout pas décevoir mon Marcus et mon jumeau! En plus, heureuse coïncidence, j'avais appris que Catherine allait elle aussi jouer son premier match en même temps que moi!

La veille du match, je me suis entraînée avec ardeur avec le reste de l'équipe. Marcus était très fier de mes performances. Et le soir, voyant que j'étais toute stressée en vue du match, il m'a proposé une romantique petite promenade au bord du lac pour me détendre. Nous avons donc marché ensemble et parlé d'un tas de choses. Marcus m'a notamment parlé de Warrington qui, d'après lui, avait un oeil sur Marie Parkinson! Je n'en revenais pas! Et Marie qui ne cessait de me dire que Warrington lui tapait sur les nerfs! Je me promis de lui en parler à la première occasion! Marcus me parla aussi d'une idée qu'il avait eue et qui ferait sûrement plaisir à mon jumeau! Il me proposa d'aller voler l'Éclair de Feu de Harry dans la salle commune de Gryffondor! Un peu secouée, je lui dis que je ne pouvais pas faire cela à cause de mon amitié avec Catherine. Il fut un peu déçu, mais finalement, il se montra très compréhensif et il dit qu'il ne m'en voulait pas. Fiou! Il me dit cependant que lui et les autres n'allaient pas lâcher Harry durant le match. Déconcentrer l'attrapeur de l'équipe adverse! Je trouvais que c'était une bonne stratégie et je n'avais absolument rien contre cette idée, ce que je dis à Marcus. Il en fut très heureux et il me promit que mon premier match dans l'équipe serait inoubliable! Je l'espérais autant que lui!

Puis, ce fut le grand jour, le jour de mon premier match dans l'équipe de Serpentard! J'étais très fière de représenter ma maison! Au déjeuner, j'ai eu du mal à manger quelque chose, mon estomac était tout contracté par le stress! Mais Marcus et Drago m'ont encouragée et finalement, j'ai réussi à prendre un bon déjeuner. Puis, en sortant de la Grande Salle, nous nous sommes tout de suite dirigés vers le terrain de Quidditch pour un dernier entraînement avant le match, prévu pour le début de l'après-midi. Tout s'est bien passé et le moral de notre équipe était excellent. Vers la fin de l'entraînement, les gradins ont commencé à se remplir, le match allait bientôt commencer. Voyant cela, Marcus nous demanda de nous rendre dans les vestiaires. Il nous fit alors un petit discours d'encouragement et au sifflet de Mme Bibine, nous enfourchâmes nos balais pour entrer sur le terrain. Tous mes coéquipiers me dirent bonne chance en passant près de moi. Drago lui resta près de moi, tout en me lançant des paroles encourageantes. Rendus sur le terrain, j'aperçus Catherine près des buts de Gryffondor. Elle me fit signe de la main. Je me tournai ensuite vers les spectateurs et j'eus une belle surprise. Dans les gradins réservés aux supporteurs de notre équipe, en plus des habituels écharpes et drapeaux vert et argent, plusieurs de mes amis agitaient des banderoles où l'on pouvait lire : « Go, Go, Go, Émilie Malefoy !», ou « Vive Émilie Malefoy »! Je fus très touchée par leurs encouragements et je me sentis mieux!

Peu après, le match commença et croyez-moi, ce fut tout un match! Marcus a été aussi brillant que d'habitude et il a fait deux buts absolument superbes que Dubois n'avait aucune chance de bloquer! Catherine, de son côté, a compté trois buts pour son équipe, mais je pense que Miles aurait pu les bloquer s'il avait été un peu plus concentré! En tout cas, cela n'a eu aucune importance, car un peu plus tard, Marcus m'a fait une passe et j'ai foncé comme un boulet de canon vers les buts de Gryffondor, encouragée par les acclamations des supporteurs de notre équipe. Dubois a eu l'air plutôt surpris de me voir arriver devant lui et il n'a absolument rien pu faire pour m'arrêter! Je venais de compter mon tout premier but et j'étais ivre de bonheur!Marcus, lui, trépignait de joie sur son balai! Et, quelques minutes plus tard, Drago a attrapé le Vif d'Or, ce qui donnait la victoire à notre équipe. Nos supporteurs ont alors poussé des cris de joie et Marcus était si heureux qu'il a failli tomber de son balai! J'ai aussitôt volé vers Drago et nous nous sommes tapés dans les mains! Mon jumeau semblait au comble du bonheur! Et je peux vous dire, que ça a fêté fort chez les Serpentard, en soirée! Après le souper, on s'est tous rassemblés dans la salle commune pour célébrer notre victoire en grand. Marcus et Derrick avaient rapporté de la bièreauberre de Pré-au-lard et aussi, plein de bonbons! On s'est tous empiffrés joyeusement! Et en plus, il y avait une surprise pour Drago et moi! Papa avait engagé quelqu'un pour filmer le match, alors, on a tous revisionné cette mémorable partie. À chaque but de notre équipe, tout le monde poussait des cris de joie et c'est moi qui ait eu droit à la plus longue ovation. Bien sûr, on a avancé les buts de Gryffondor, question de ne pas gâcher notre plaisir. Miles était un peu déçu de sa performance, mais on lui a tous remonté le moral. Et quand Marcus a revu mon frère qui attrapait le Vif d'or, il était si excité que j'ai cru qu'il allait l'embrasser! Mais finalement, c'est moi qu'il a embrassée! Il était si fier de moi! Même le professeur Rogue est venu fêter avec nous! Ça faisait longtemps qu'on n' avait pas ri comme ça, chez les Serpentard! On s'est couchés vers les 4h du matin! Vraiment, ce fut une très belle fête!

Le lendemain matin, ou plutôt plus tard dans la journée, je fus la première à descendre dans la salle commune, suivie quelques minutes plus tard par Marie. Profitant du fait que nous étions seules, je discutai avec elle de ce que Marcus m'avait raconté à propos de Warrington. Au début, Marie éclata de rire, pensant que je lui racontai des blagues, mais finalement, lorsqu'elle se rendit compte que j'étais très sérieuse, elle fut sincèrement étonnée. Je l'encourageai fortement à tenter un rapprochement avec Warrington et de lui donner une chance avant de le juger. Elle promit de suivre mes conseils et je crois bien qu'elle le fit car, quelques jours plus tard, c'est avec un grand sourire qu'elle m'annonça qu'elle accompagnerait Warrington à la prochaine sortie à Pré-au-Lard. J'étais vraiment contente pour elle, d'autant plus que j'avais contribué à leur réconciliation!

La fin de semaine suivante, il y eut un match entre Gryffondor et Serdaigle. Marcus était très préoccupé, nous étions en tête du championnat après notre victoire contre Serdaigle, mais si les Gryffondor arrivaient à les battre!Brr! Je préférais ne pas y penser! Il faillait absolument empêcher ça! Nous en discutâmes un soir dans la salle commune et chacun lança ses idées. Finalement, ce fut Drago qui eut une idée de génie, rapidement acceptée par tous! Nous allions bien rire! Le jour du match, je pris place dans les gradins de Serdaigle avec Pansy, Marie et Milicent. Les garçons n'étaient pas avec nous, occupés à mettre le plan de Drago en action. Celui-ci avait vu tout le monde regarder l'Éclair de Feu dans la Grande Salle, au déjeuner, et il avait même tenté sans succès de ridiculiser Potter! Il était donc encore plus déterminé à provoquer la défaite de Gryffondor! Malgré nos encouragements, le match ne s'annonçait pas très bien pour les Serdaigle, car Gryffondor avait rapidement pris une avance de 90 points! Heureusement, Serdaigle se reprit un peu et réussit à réduire l'avance de Gryffondor en marquant 3 buts. Mais Harry Potter et son Éclair de Feu étaient beaucoup plus rapides que Cho Chang et son pauvre Comète! Mais que faisaient donc nos amis? Si Potter attrapait le Vif d'Or maintenant, tout était fichu! Soudain, je vis Chang pointer quelque chose du doigt à Potter et je souris : Drago, Vincent, Gregory et Marcus venaient d'apparaître sur le terrain, déguisés en Détraqueurs! C'était génial! Mais brusquement, Potter sortit sa baguette et la pointa sur eux. Je n'entendis pas le sort qu'il leur lançait, mais je les vis tomber tous les quatre. Zut! Et comme si ça n'allait pas assez mal comme ça, Harry attrapa le Vif d'Or quelques minutes plus tard! Quelle catastrophe! Non seulement Gryffondor avait gagné la partie et en plus, le professeur McGonagall avait enlevé 50 points à Serpentard et elle avait donné des retenues aux garçons pour le coup des faux Détraqueurs! Nous étions tous un peu sonnés par ce double échec!

Deux jours plus tard, j'avais encore de la difficulté avec un devoir de métamorphose. J'avais fait de longues et fastidieuses recherches à la bibliothèque, mais je n'avais rien trouvé. Sans trop savoir pourquoi, je décidai de faire part de mes questions à Catherine. Je lui écrivis une lettre pour lui demander son aide et pour lui expliquer que je ne pouvais pas la recevoir dans la salle commune en raison du tournoi d'échecs qu'avaient organisé les élèves de 7ème année. Elle me répondit presqu'aussitôt pour me dire que j'étais la bienvenue dans sa salle commune le lendemain après-midi et qu'elle serait ravie de m'aider à résoudre mon problème, si elle le pouvait! Je fis part de cette nouvelle à Drago. Il n'avait pas l'air enchanté quej'aille seule dans la salle commune des Gryffondor, mais je réussis, non sans peine, à le convaincre que je ne courraisaucun danger.

Le lendemain après-midi, j'ai donc rejoint Catherine dans la Grande Salle, nous avons pris des plateaux pour apporter notre dîner et elle m'a conduit à sa salle commune. Franchement, ce n'était rien de très impressionnant, côté architecture et décoration! La nôtre est beaucoup plus belle et surtout plus luxueuse! C'est génial de pouvoir observer ce qui se passe sous le lac par les grandes fenêtres! Mais là, je crois que je m'éloigne un peu de mon sujet! En arrivant, nous avons dîné, puis nous avons travaillé à notre devoir de métamorphose. Le professeur McGonagall nous avait mises ensemble, ce qui nous faisait bien plaisir! Un peu plus tard, Harry arriva. Il n'eut pas l'air très heureux de me voir, mais sa soeur avait dû le prévenir de ma visite, car il se montra plutôt gentil et presque amical avec moi. Plus tard, j'avais une drôle d'impression, comme si Drago était là, juste à côté de moi. Mais cela ne pouvait pas être possible!et pourtant ça l'était, car brusquement, Drago est apparu à mes côtés. Catherine poussa une exclamation de surprise, mais avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit, Harry survint et tomba face à face avec Drago! Les deux garçons sortirent leurs baguettes magiques et s'évaluèrent du regard. Finalement, avec une voix où se cachait une colère difficilement contrôlée, Harry ordonna à mon jumeau de partir et sans prévenir, il s'écria « Expelliarmus!» La baguette de Drago s'envola jusqu'à l'autre bout de la salle commune et je me précipitai pour la récupérer, inquiète de ce qui allait se passer.Heureusement, le professeur Rogue passait par là et il est venu voir ce qui passait. Apprenant que Harry avait jeté un sort à Drago, il décida d'enlever 5 points à Gryffondor! Évidemment, Drago eut un large sourire en entendant ça! Puis, il expliqua qu'il ne voulait faire de mal à personne et que s'il m'avait suivie, après avoir bu une potion qui rend invisible, c'était uniquement pour me protéger contre les Gryffondor. Le professeur Rogue le félicita de son initiative et moi, je remerciai mon jumeau, tout en lui disant qu'il pouvait partir, que je ne courrais aucun danger. Apparemment convaincu, il allait partir avec le professeur Rogue lorsqu'il se retourna pour me regarder et me faire un clin d'oeil malicieux. Je saisis pas son message, mais finalement je l'oubliai et je repris le récit de ma rencontre avec le professeur Dumbledore.

Plus tard, malgré le mécontentement de son frère, Catherine me demanda des conseils pour bien réussir le sort « Serpensortia ». Contenant difficilement sa colère, Harry sortit de la salle commune, mais Catherine me dit de ne pas y porter attention. Je lui fis donc une démonstration du sort. Catherine essaya ensuite, mais apparemment elle avait quelques difficultés avec ce sort car elle n'obtint qu'un minuscule serpent en caoutchouc! J'ai eu du mal à ne pas rire devant son résultat! Je fis donc une nouvelle démonstration et sur ces entrefaites, Olivier revint dans la salle commune. En voyant le serpent, il crut que je voulais attaquer Catherine et il se mit en colère, me menaçant de graves ennuis! Il sortit sa baguette et la pointa sur moi. Catherine s'efforça de le calmer, mais elle n'y réussit guère. Figée, je ne quittais pas Olivier des yeux, cherchant désespérément un moyen de me sortir de là, lorsque, comme par miracle, Marcus apparut et il se mit devant moi pour me protéger! Lui aussi m'avait suivie et il avait bu la même potion que Drago pour se rendre invisible! J'étais contente de le voir et je comprenais maintenant pourquoi Drago m' avait fait un clin d'oeil avant de s'en aller! Malheureusement, Olivier n'était pas aussi content que moi, je pourrais même dire qu'il était furieux! Il insulta Marcus et sans hésiter, je sortis ma baguette magique pour lui jeter le sort « Dentaugmento ». Ses dents se mirent à pousser très rapidement et il dut se rendre à l'infirmerie! Ça lui apprendra à insulter mes amis! Hélas, le professeur McGonagall m'a surprise en train de jeter le sort à Olivier et elle enleva 5 points à Serpentard. Un peu plus tard, Gregory apparut à son tour! Vraiment, j'étais bien protégée! Catherine un peu contrariée lui demanda de partir, ce qu'il fit. Entre-temps, Olivier revient et dans le couloir, il vit Drago, Marcus et Gregory qui m'attendaient. De nouveau furieux, il tenta de les affronter à lui tout seul, mais bien sûr, il ne faisait pas le poids et dut aller à l'infirmerie, avant de regagner sa salle commune..

Un peu plus tard, tandis que je continuais à jaser avec Catherine, Ron fit une entrée fracassante dans la salle commune. Il semblait très en colère et il demanda à Catherine de lui expliquer ce qui se passait. Elle lui raconta tout ce qui s'était passé et Ron sembla se calmer un peu. Il s'assit avec nous et nous continuâmes à bavarder. Brusquement, je me sentis tout étourdie et Harry, qui était de retour dans la salle commune, me regardait d'une drôle de façon. On aurait dit que je n'avais plus aucune force, j'étais complètement épuisée. Sans trop savoir pourquoi, je glissai dans le sommeil. Lorsque je repris conscience quelques minutes plus tard, j'étais allongée sur l'un des sofas de la salle commune de Gryffondor. Encore un peu secouée, je demandai à Catherine ce qui s'était passé et elle m'expliqua qu'Harry avait mis un somnifère dans mon dîner pour me faire une blague! C'est alors que Vincent apparut à son tour! Il s'approcha de moi et me demanda si tout allait bien. Je lui répondis par l'affirmative et après avoir jeté un regard noir à Harry, qui semblait trouver cela très drôle,il me dit de ne pas m'en faire et qu'il allait tout raconter à Drago!Je le suivis, encore sous le choc de ce qui venait de se passer! Nous retournâmes donc à notre salle commune.

Évidemment, Drago, Marcus et Gregory, ainsi que Pansy, Marie et Milicent nous attendaient avec impatience. Nous nous sommes tous réunis dans un coin de la salle commune pour discuter. J'ai remercié mes amis de leur initiative, mais je leur ai expliqué que je n'avais rien à craindre de Catherine, que j'avais confiance en elle. Drago n'avait pas l'air convaincu et il eut beaucoup de mal à ne pas exploser de colère lorsque Vincent lui raconta ce que Harry m'avait fait! J'étais un peu d'accord avec lui : quelle blague stupide avait imaginé ce crétin d'Harry! Drago eut alors une idée géniale pour me venger et pour rire un bon coup au dépend des Gryffondor! Cette fois, j'étais d'accord avec lui, les Gryffondor l'avaient mérité! Drago nous exposa son plan et nous nous mîmes tous d'accord sur la façon de procéder! Nous décidâmes d'agir dès le lendemain midi.

Au dîner, le lendemain, nous avions tous beaucoup de difficulté à contenir notre fou rire et nous observions les Gryffondor avec impatience! Notre plan était une réussite, tout avait bien fonctionné et il ne restait qu'à attendre le résultat final. Je venais à peine d'entamer mon assiette, lorsque Drago me donna un coup de coude, l'air réjoui. En levant les yeux, je compris : Harry avait commencé à manger, le spectacle n'allait pas tarder à commencer! Quelques minutes passèrent encore, puis, brusquement, Harry éclata d'un rire hystérique incontrôlable! Il riait à gorge déployée sans pouvoir s'arrêter! Ses voisins de table le regardèrent avec surprise et les élèves de Serdaigle et de Poufsouffle avaient les yeux fixés sur la table de Gryffondor, ne comprenant manifestement rien à ce qui se passait! Catherine regardait son frère, l'air ahuri. C'était à mourir de rire! Mais nous, les Serpentard, nous savions très bien pourquoi Harry riait ainsi. Nous avions mis quelques gouttes de potion qui fait rire dans sa nourriture et voilà le résultat! On voyait bien que Harry voulait arrêter de rire, mais il n'y parvenait pas, ce qui déclencha une hilarité totale à notre table! Tous les Serpentard riaient et applaudissaient! Drago jubilait et moi aussi! Nous claquâmes ensemble nos paumes levées! Nous avions réussi notre complot! Le professeur Rogue surprit notre mouvement et il nous fit un clin d'oeil! Le professeur McGonagall, en revanche, s'était rendue près de Harry et d'un ton sec, elle lui ordonnait d'arrêter de rire. Mais il ne le pouvait pas et c'était absolument tordant à voir! J'étais ravie! Au bout de quelques minutes, les effets de la potion s'estompèrent et Harry put enfin reprendre son sérieux. Mais il ne put terminer son repas, car tout le monde le regardait de travers et suivi par sa soeur et ses amis, il sortit précipitamment de la Grande Salle. Notre complot était une réussite totale!

La semaine suivante, il y eut une nouvelle sortie à Pré-au-Lard. Je m'y rendis avec mon jumeau et notre petite bande habituelle. Ce fut formidable! Un moment donné, nous nous étions arrêtés pour nous reposer non loin de la Cabane Hurlante et nous discutions avec nos amis. Drago était en train de raconter que notre père était parti à l'audience de la Commission des créatures dangereuses pour témoigner contre Buck et dire que Drago n'avait pu se servir de son bras durant 3 mois, lorsqu'en se retournant, Drago aperçut Ron et Hermione qui se tenaient non loin de nous. Avec un sourire méchant, il commença à se moquer d'eux, raillant qu'ils étaient sans doute à la recherche de la maison de leurs rêves, que Hagrid allait se ridiculiser à l'audience!Ron lui demanda de les laisser tranquille, mais bien sûr, mon jumeau ne fit qu'en rire. Il se tourna vers Vincent et Gregory et leur dit qu'il était temps d'apprendre à Wistiti comment respecter ses supérieurs. Aussitôt, les deux garçons se frottèrent les poings, l'air réjoui. Mais Hermione s'avanca et répondit du tac au tac à Drago. Furieux, celui-ci la traita de Sang-de-Bourbe et presque aussitôt, il reçut une balle de boue en plein sur la tête! Bouche bée, je reculai d'un pas. Que se passait-il donc? Drago me jeta un regard étonné. Quelques minutes plus tard, ce fut le tour de Vincent, Gregory et Marcus de recevoir de la boue en pleine figure! Il y eut plusieurs autres balles, mais curieusement, elles m'épargnaient toujours. Mais soudain, je localisai l'endroit d'où elles venaient. Je l'indiquai à mon frère. Gregory et Vincent s'y rendirent, mais ils ne virent rien. Vincent s'approcha alors de Ron, l'air menaçant, mais brusquement, il buta contre un obstacle invisible et s'étala de tout son long sur le sol. C'est alors que, devant nos yeux étonnés, nous vîmes apparaître les têtes de Harry et Catherine qui semblaient flotter dans les airs! Apparemment, ils avaient pris leur cape d'invisibilité pour venir à Pré-au-Lard.J'en restai bouche bée! Je ne pouvais pas en croire mes yeux! Drago, de son côté, regarda Harry et Catherine pendant quelques minutes, tout aussi sous le choc que moi! Puis il poussa un grand cri et sans prévenir, dévala la colline en courant, Vincent et Gregory sur les talons! Moi, je restai sur place, encore trop surprise pour bouger. Et je ne pus rien faire lorsque les jumeaux Potter remirent la cape et disparurent de ma vue. Marcus, Pansy, Marie et Milicent n'avaient pas bougé non plus et ce fut finalement Marcus qui déclara que nous devrions nous hâter pour ne pas rater les calèches qui devaient nous ramener à Poudlard. Tout en marchant à ses côtés vers le centre-ville, je me questionnai sur ce qu'avait fait mon frère.

J'eus ma réponse en entrant dans la salle commune. Drago nous y attendait, un large sourire aux lèvres. L'air satisfait, il m'annonça qu'il avait tout raconté au professeur Rogue et que les jumeaux Potter auraient sûrement de gros ennuis pour être allés à Pré-au-Lard sans autorisation. D'un côté, j'étais heureuse, mais aussi, je m'inquiétais un peu pour Catherine. Après tout, elle était mon amie maintenant et j'espérais que notre directeur ne serait pas trop dur avec elle.Le lendemain, au grand dam de Drago, nous apprîmes que le professeur Lupin avait pris la défense des Potter face au professeur Rogue et encore une fois, ils s'en tiraient sans aucune conséquence! On ne parlait que de ça dans les couloirs! Drago était furieux, évidemment! Il croyait avoir réussi à créer de sérieux ennuis à Harry et Catherine et il avait encore échoué! De mon côté, j'étais contente!mais comme mon jumeau, je ne comprenais pas pourquoi tout le monde prenait toujours la défense des jumeaux Potter!C'était injuste à la fin!

Mais Drago ne rumina pas son échec très longtemps, car il consacra bientôt toutes ses soirées à son entraînement de Quidditch! Moi aussi, d'ailleurs! La finale approchait et Marcus tenait absolument à ce que nous nous entraînions tous les soirs pour être en top-forme le jour du dernier match! Ça faisait d'ailleurs enrager Olivier, car le professeur Rogue avait donné à Marcus une autorisation qui faisait que le terrain nous était exclusivement réservé de 18h à 20h. Donc, les Gryffondor n'avaient pas le choix de s'entraîner dans le noir, ce que je trouvais plutôt drôle! C'est ainsi que, chaque soir, nous nous entraînions avec ardeur, sous les encouragements constants de notre cher capitaine! Tout allait très bien! Avant d'accéder à la finale, nous devions encore rejouer contre Gryffondor en plus d'affronter Poufsouffle, mais Marcus était confiant! Nous pouvions y arriver! C'est la veille du match que les choses ont commencé à se gâter!Lors de l'entraînement, Drago n'était pas aussi enthousiasme et aussi dynamique que d'habitude. Je l'avais tout de suite remarqué et le reste de l'équipe aussi. Profitant d'un temps mort, je m'approchais de mon jumeau pour lui demander ce qui n'allait pas. Il me répondit qu'il avait seulement un affreux mal de tête qui l'empêchait de se concentrer. Je n'étais pas convaincue que c'était la seule raison qui expliquait son attitude, mais je décidai de ne pas lui poser d'autres questions. Après une bonne nuit de sommeil, il serait en pleine forme! Du moins, c'est ce que je pensais!

Le lendemain, le match contre Gryffondor avait bien commencé, car nous avions compté pas moins de 13 buts, dont 7 étaient de Marcus! Quel champion! Moi, j'en avais compté 4, ce qui me valut aussi des félicitations de toute l'équipe! L'ennui, c'est que peu après notre 13ème but!Harry a attrapé le Vif d'Or, donnant ainsi la victoire à Gryffondor! Quel désastre! Le moral de notre équipe était au plus bas lorsque nous avons regagné la salle commune après le match, surtout celui de Marcus. Il était très déçu que Drago n'ait pas attrapé le Vif d'Or. Pauvre Marcus, il était si découragé! Mais je me suis approchée de lui et je lui ai rappelé que nous avions quand même compté 13 buts dans cette rencontre tandis que Gryffondor n'en avait fait que 2, ce qui n'était guère impressionnant! Marcus a alors retrouvé son beau sourire et il m'a embrassée avec tendresse pour mes mots d'encouragements. Par la suite, il a décidé que même si nous avions perdu, notre performance méritait d'être récompensée! C'est ainsi que nous avons commencé à fêter joyeusement dans la salle commune. Le professeur Rogue est venu faire un tour et il a dit à Marcus qu'il avait pris une excellente décision en faisant de moi la suppléante de notre équipe! J'étais folle de joie! Le seul qui ne s'est pas mêlé à la fête, c'est Drago. Il n'en revenait toujours pas que Harry ait attrapé le Vif d'Or avant lui! Il était très déprimé, le pauvre! Nous avons tous tenté de lui remonter le moral, mais rien à faire! Il a passé toute la soirée à bouder dans un coin de la salle commune, sans participer à notre petite fête. Il n'a même pas voulu jouer aux échecs avec moi, alors qu'il adore ce jeu! J'étais donc très préoccupée lorsque je suis montée à mon dortoir. Je n'aimais pas voir mon jumeau dans un tel état. Il fallait coûte que coûte que je trouve un moyen de lui faire retrouver le sourire. Je décidai d'en glisser un mot à Marcus, à nos amis et au professeur Rogue. Je ne croyais pas que notre cher directeur allait laisser l'un de ses élèves préférés se morfondre bien longtemps!

Si je pensais que le temps allait arranger les choses, je me trompais royalement! Les jours suivants, Drago était toujours aussi déprimé et je ne savais plus quoi faire pour le faire rire. Le professeur Rogue l'avait rencontré et il l'avait trouvé très pâle. Drago ne faisait plus rien. Quand nous n'avions pas de cours, il restait affalé dans un fauteuil de la salle commune sans rien faire et sans parler à personne, sauf à moi. Et encore, il ne disait pas un mot si je ne lui parlais pas d'abord! Je ne savais plus quoi faire pour lui ramener sa bonne humeur! Le match contre Poufsouflle n'a fait qu'empirer les choses! Drago, toujours en pleine déprime, a d'abord refusé de s'y rendre! C'est Marcus qui l'a finalement convaincu que notre équipe ne pouvait jouer sans son attrapeur! Une fois sur le terrain, ce fut un vrai désastre. Drago n'a même pas essayé d'attraper le Vif d'Or! Et encore une fois, Serpentard a perdu! Jamais je n'avais vu Drago aussi découragé, aussi abattu. Marcus l'était aussi, mais comme moi, il était très inquiet pour mon frère et il ne lui a donc pas fait de reproches. Mais pauvre Drago quand même! Je ne savais plus quoi faire pour l'aider! J'en discutai avec Marcus le soir, lorsque nous sommes sortis faire notre habituelle promenade nocturne au bord du lac. Marcus me dit que Drago avait bien de la chance d'avoir une soeur comme moi pour veiller sur lui. Pour moi, c'était bien normal. Drago et moi, nous avions toujours veillé l'un sur l'autre. Mais ce soir-là, Marcus avait une surprise pour moi : un superbe médaillon en argent avec deux photos à l'intérieur, une de lui et une de moi. Et à l'endos du médaillon, il y avait ces mots : Émilie et Marcus pour toujours. Non mais, quel romantique ce Marcus! J'étais si bien dans ses bras!

Les jours suivants, je passai tout mon temps libre avec Drago, cherchant à savoir ce qui ne rendait si mélancolique, si triste et si déprimé. Je discutai de son état avec le professeur Rogue!qui se rappela soudain un détail très important, et même capital dans cette affaire. Lors du dernier cours de potions, Drago faisait équipe avec Vincent pour fabriquer une potion renforçante, mais d'après ce que se rappelait mon directeur, Vincent avait fait une erreur dans la préparation. Par la suite, chaque équipe devant tester son mélange, c'est Drago qui avait bu la potion! Sans doute que l'erreur de Vincent avait un rapport avec la déprime de Drago, qui n'avait finalement rien de naturel. Le professeur Rogue fit venir Vincent à son bureau pour lui demander des explications et c'est là que le mystère fut résolu! Vincent avait mis trop d'ellébore dans la potion qui n'était donc plus une potion de force, mais une potion déprimante! Voilà qui expliquait son comportement, car d'après ce que m'expliqua le professeur Rogue, Drago avait bu la potion la veille du match contre Gryffondor! Or, c'était depuis ce temps que Drago était déprimé! Tout s'expliquait!

Tout excitée, je courus jusqu'à la salle commune chercher Drago. J'eus quelques difficultés à le convaincre de me suivre, mais finalement, il accepta. Je le conduisis donc au bureau du professeur Rogue qui lui donna un antidote et l'instant d'après, mon cher Drago, le vrai, était de retour! Il était de nouveau en pleine forme et il ne tarda pas à le montrer! Le lendemain, au cours de potions, il reprit ses bonnes vieilles habitudes et se remit à insulter Harry! J'étais très heureuse de le voir enfin guéri de sa déprime! Catherine, elle, n'avait pas l'air enchantée, mais je ne m'en souciais guère! En plus, le cours de potions fut formidable ce matin-là, car le professeur Rogue me félicita devant tout le monde pour mes excellents résultats qui faisaient de moi la première de classe et la meilleure élève de Serpentard! Je jubilais littéralement et Drago était ravi pour moi! Il fallait voir la tête d'Hermione, par contre! Elle était verte de jalousie, tout comme la nouvelle, Isabelle! J'ai bien ri en voyant leur air de boeuf à toutes les deux!

Par contre, si tout allait beaucoup mieux pour Drago, ce n'était pas le cas de Vincent! Le professeur Rogue lui avait donné une retenue à cause de son erreur lors de la préparation de la potion qui avait rendu Drago déprimé et en plus, mon jumeau lui faisait la tête! Il ne cessait de dire que tout était la faute de Vincent et il était vraiment furieux que nous ayons perdu contre Poufsouffle! Maintenant, nous devions absolument triompher lors de la finale qui devait nous opposer à Gryffondor, autrement Serpentard pouvait dire adieu à la Coupe! En tout cas, moi, je trouvais que Vincent faisait pitié. Drago et lui ne se parlaient plus et tout le monde, sauf moi et Gregory, le regardait de travers! Pauvre Vincent, il ne sortait presque plus de son dortoir! J'ai bien tenté de plaider sa cause auprès de Drago, mais rien à faire! Entre-temps, nous avions reçu une lettre Papa qui nous annonçait sa victoire à l'audience de la Commission des Créatures dangereuses. Résultat : l'hippogriffe Buck serait mis à mort! Drago jubilait en apprenant ça et il se fit un plaisir de se moquer des Potter qui étaient très attristés suite à cette annonce.

À quelques jours de la finale, j'appris une excellente nouvelle : Graham Montague, l'un de nos poursuiveurs s'était blessé et il devait rester encore une semaine à l'infirmerie. C'est donc moi qui allait le remplacer pour la finale! Je ne pouvais pas croire à ma chance! Puis le jour tant attendu de la finale arriva. Notre équipe était fin prête!à gagner! Le moral des joueurs était excellent et tout le monde était très excité au déjeuner ce matin-là! Tout le monde ne parlait que du match et Drago annonça à tous ceux de notre table qu'il allait donner son 110%! Les gradins étaient plein à craquer dans le stade! Nos supporteurs, tout habillés de vert,étaient au moins deux cents et ils agitaient joyeusement des drapeaux sur lesquels brillait le serpent argenté de notre équipe! Bien sûr, le professeur Rogue assistait au match et il m'avait confié qu'il était impatient de nous voir gagner!

Le match a pourtant mal commencé pour nous, car, en moins d'une heure, Gryffondor avait réussi à prendre une avance de 30 points et deux des trois buts étaient de Catherine! Ouache! De notre côté, le pointage était toujours à zéro, mais ce n'est pas parce que Marcus, Warrington et moi n'avions pas essayé de déjouer Olivier! On aurait dit qu'il avait des yeux tout le tour de la tête, celui-là! Les supporteurs de Gryffondor étaient surexcités, mais de notre côté, nos supporteurs étaient un peu plus tranquilles et plusieurs paraissaient amèrement déçus! C'est un peu plus tard que le miracle s'est produit! Drago a pris tout le monde par surprise en attrapant le Vif d'Or.C'était absolument génial! Nous sommes alors tous redescendus au sol et je me suis aussitôt précipitée vers Drago pour le féliciter! J'étais si fière de lui! Il était lui-même fou de joie et ses yeux brillaient! Nous l'avons alors tous soulevé pour le porter en triomphe autour du terrain! C'était vraiment extraordinaire! Quelques minutes plus tard, nos supporteurs ont fait irruption sur le terrain, tout en criant de joie. À ce moment, les Gryffondor avaient déjà quitté le terrain, déçus et vaincus. Le professeur Rogue vint alors nous rejoindre sur le terrain et le professeur Dumbledore vint remettre la Coupe de Quidditch à Marcus. Celui-ci était si content que j'ai cru qu'il allait exploser de bonheur! Il remit ensuite à la coupe à Drago et s'avança vers moi. Il m'embrassa avec fougue sous le regard amusé de nos coéquipiers et supporteurs. Vraiment, je crois que c'était le plus beau jour de ma vie! Serpentard avait gagné la Coupe! Nous avions gagné! Et sans marquer un seul but en plus! C'est à Drago seul que nous devions cette victoire et j'en étais vraiment très heureuse! Drago aussi, cela va de soi!

Et que dire de la fête que nous avons organisée dans notre salle commune ce soir-là! Ce fut la plus belle des fêtes de l'année! Plusieurs de nos amis étaient allés à Pré-au-Lard pour faire le plein de bièreaubeurre et de bonbons! On a fêté jusqu'à 5h du mat! Marcus était ivre de joie et il n'arrêtait pas de crier de bonheur, de danser avec moi et de m'embrasser! Bien sûr, Drago était le héros du jour et Marcus, sans que cela surprenne personne, lui avait décerné le titre de « Joueur du match »! En plus, Papa avait assisté au match et il est venu nous voir pour dire à Drago qu'il était très fier de lui! Même le professeur Rogue, très heureux de notre victoire,est venu fêter avec nous durant une partie de la nuit! Il a dit que nous avions une équipe digne de Serpentard! Et plus tard, au milieu de la fête, Drago et Vincent se sont enfin réconciliés! Hourra! En tout cas, ce fut vraiment une soirée de rêve, une soirée que je ne suis pas prête d'oublier, j'en suis sûre!

Le lendemain matin, au déjeuner, on a eu une belle surprise! Une journaliste de la Gazette de Sorcier était venue couvrir le match et elle avait écrit un article formidable qui se lisait comme suit :

Article sur la finale de Quidditch

Une finale de Quidditch à couper le souffle

par Rita Skeeter, envoyée spéciale

C'est hier, le 16 avril, en fin d'après-midi, qu'a eu lieu la finale de Quidditch opposant l'équipe de Gryffondor à celle de Serpentard. L'équipe de Gryffondor était dirigée par Olivier Dubois, un gardien très talentueux dont la réputation n'est plus à faire, tandis que celle de Serpentard avait pour capitaine le redoutable Marcus Flint, un poursuiveur extrêmement rapide qui est toujours prêt à tout pour gagner. La composition des équipes n'avait pas beaucoup changé depuis l'année dernière, mais pour le bénéfice de nos lecteurs, nous allons en dresser la liste. Du côté de Gryffondor, il y avait, outre le capitaine et gardien Dubois, Alicia Spinnet, Angelina Johnson et Catherine Potter, la soeur de Harry Potter (en remplacement de Katie Bell), les trois poursuiveuses, ainsi que Fred et Georges Weasley, les batteurs, sans oublier Harry Potter, l'attrapeur. Eh oui, il y a un nouveau joueur dans l'équipe de Gryffondor, Catherine Potter, qui semble-t-il se débrouilleassez bien sur un balai et qui a compté deux buts dans cette rencontre. Du côté de Serpentard, pas de gros changements non plus. Il y avait, outre le capitaine et poursuiveur Marcus Flint, Derrick et Bole, deux excellents batteurs, Émilie Malefoy, la soeur de Drago Malefoy (en remplacement de Montague) et Warrington, les poursuiveurs, Miles Bletchley, le gardien, et finalement, Drago Malefoy, l'attrapeur de Serpentard. Eh oui, dans cette équipe aussi, il y a une recrue: Émilie Malefoy, qui semble très rapide et très agile sur un balai. Elle n'a compté aucun but dans cette rencontre, mais n'eut été de la vigilance constante d'Olivier Dubois, le score n'aurait sûrement pas été le même...

Le match a mal commencé pour les Serpentard, car en moins d'une heure, Gryffondor avait réussi à prendre une avance de 30 points et ce, malgré les vains efforts combinés de Marcus Flint, Émilie Malefoy et Warrington. Les supporteurs de Gryffondor étaient surexcités, mais dans les gradins de Serpentard, le professeur Rogue qui assistait au match et les supporteurs semblaient un peu découragés. Mais le meilleur était à venir. Environ 2h après le début dumatche, Drago Malefoy a pris tout le monde par surprise en attrapant le Vif d'or dans une éblouissante pirouette, juste devant un Harry Potter complètement abasourdi. Aussitôt, ce fut une explosion de joie incroyable dans les gradins de Serpentard tandis que résonnait d'un bout à l'autre du stade la chanson "Vive les Serpentards" (composée par Émilie Malefoy), et tandis que partout, les drapeaux verts s'agitaient en tous sens. Tous les joueurs sont alors redescendus sur le sol et tous les coéquipiers de Drago Malefoy l'ont soulevé pour le porter en triomphe autour du terrain. C'était spectaculaire!

«Ce fut tout un match, de dire Marcus Flint qui a bien voulu nous accorder une entrevue après le match, j'étais un peu découragé au début, mais grâce au talent exceptionnel de notre attrapeur, Drago Malefoy, nous avons réussi à gagner!»

«Je ne sais pas encore comme j'ai réussi à faire ça, ajoute Drago Malefoy, dès l'instant où j'ai vu le Vif d'or, je ne pensais plus qu'à l'attraper avant Potter et j'ai réussi!»

«Je suis très fière de mon frère jumeau, nous a également dit Émilie Malefoy. Et je suis également folle de joie que notre équipe ait remporté cette finale! C'est ma première coupe dans l'uniforme de Serpentard, et j'espère que ce n'est pas la dernière!»

Le directeur de Serpentard, Severus Rogue, ravi de la victoire de ses élèves, a lui aussi tenu à nous adresser quelques commentaires: «Je suis aujourd'hui très fier de la victoire de notre équipe, a-t-il dit. C'est une excellente équipe et je crois qu'elle avait bien mérité cette victoire. Je suis très fier de tous ces talentueux joueurs et je trouve qu'ils sont tous dignes d'appartenir à la maison de Serpentard, surtout M. et Mlle Malefoy, deux excellents élèves qui font la gloire de notre maison.»

Bref, une finale de Quidditch à couper le souffle qui restera longtemps dans les mémoires de tous les élèves de Serpentard...

Quel article, n'est-ce pas? J'étais si fière en le lisant et c'était super d'être citée dans le journal, sans oublier l'hommage que nous avait rendu le professeur Rogue! Et l'ambiance joyeuse déclenchée par notre victoire s'est poursuivie jusqu'au banquet final qui allait clore notre troisième année à Poudlard! Marcus ne cessait de contempler la Coupe de Quidditch que nous avions mise bien en évidence dans notre salle commune et Drago ne se lassait pas de raconter à tout ceux qui voulaient l'entendre le récit de son extraordinaire capture du Vif d'Or. Il n'en revenait pas de ce qu'il avait réussi à faire! En tout cas, il n'était plus du tout déprimé et il était même dangereusement en forme! Tout se passa bien pour ses examens de fin d'année. Pour moi aussi! Pour la troisième année consécutive, j'étais certaine d'être première de classe en potions et d'avoir la meilleure moyenne de Serpentard!

Quelques jours plus tard, ce fut l'exécution de Buck. Ce matin-là, Drago était très excité, et il tenait absolument à y assister! Je tentai de l'en dissuader, mais peine perdue! Et même si je n'avais pas spécialement envie de voir ça, je décidai de l'accompagner, question de lui faire plaisir. En fin d'après-midi, peu de temps avant l'heure fixée pour l'exécution, Drago, Vincent, Gregory, Marcus et moi, nous nous sommes donc installés en haut d'une colline d'où l'on voyait la maison de Hagrid. Drago avait apporté des jumelles et il semblait très impatient que le spectacle commence, comme il disait! En plus, il se vanta que Papa lui avait promis qu'il pourrait avoir la tête de l'hippogriffe et qu'il pensait bien en faire cadeau à la salle commune de Gryffondor! Il venait à peine de terminer sa phrase lorsque nous avons vu Harry, Catherine, Ron, Hermione et Isabelle se diriger vers nous. Avec un sourire narquois, Drago leur demanda s'ils étaient venus pour voir le spectacle. À ces mots, et sans que personne ne puisse réagir, Hermione devint rouge de colère et d'un geste vif, elle tira sa baguette de sa poche et la pointa sur Drago. Inquiet, celui-ci recula de quelques pas. Pendant quelques secondes, Hermione tint sa baguette devant le visage de mon frère, puis, elle fit mine de se retirer. Voyant cela, Drago éclata de rire, mais en se retournant, Hermione lui flanqua son poing dans la figure! Laissant le soin aux garçons d'arrêter la chute de mon frère, je sortis ma baguette à mon tour et je me préparai à jeter un sort à Hermione! Elle avait perdu la tête ou quoi? Mais brusquement, Drago gémit de douleur et j'abandonnai mes idées de vengeance pour l'aider à se relever. Marcus me donna un coup de main et nous repartîmes vers le château. Plus tard, en soirée, lorsque Drago eut retrouvé son aplomb, il voulut absolument sortir. Je lui fis remarquer que l'exécution de Buck avait déjà eu lieu et qu'il n'y avait plus rien à voir, mais il insista. Il voulait absolument aller voir la carcasse de l'hippogriffe. En soupirant, je décidai de le suivre, au cas où il rencontrerait encore Hermione! Quelques minutes plus tard, nous sortîmes dans la cour du château, éclairée par la douce lueur de la pleine lune. Au loin, on apercevait l'ombre menaçante du Saule Cogneur. Soudain, Drago me saisit le bras. « Regarde, souffla-t-il, c'est le professeur Rogue!» Il avait raison. Mais que faisait notre directeur près du Saule Cogneur? Sans bruit, je fis signe à Drago de me suivre. Nous nous rapprochâmes tout doucement, juste à temps pour voir le professeur Rogue entrer dans le Saule Cogneur et disparaître de notre champ de vision. Nous échangeâmes un regard consterné. Que se passait-il donc? Je n'y comprenais rien! Avec précaution, je m'avançai jusqu'au Saule Cogneur. Il fallait suivre notre directeur si nous voulions en savoir plus! Mais lorsque j'approchai de l'endroit où il avait disparu, je faillis être attaquée par une branche du saule, mais heureusement, Drago m'agrippa par le bras et me tira en arrière juste au bon moment. Fiou! J'avais eu chaud!

Drago me ramena à une distance prudente du saule. Il était clair qu'il y avait un moyen d'y entrer, mais nous le connaissions pas. Que faire maintenant? J'en étais là dans mes réflexion, lorsque Drago me toucha le bras en poussant un cri de terreur. Sans comprendre, je me tournai vers lui et je vis qu'il avait les yeux levés vers le ciel et qu'il paraissait absolument terrifié. Je suivis la direction de son regard et j'étouffai un cri moi aussi. Le ciel était envahi par des dizaines et des dizaines de Détraqueurs qui volaient vers le lac. Aussitôt, je sentis de nouveau cette sensation de froid et de tristesse m'envahir. Drago me tira par le bras. « Viens, il faut rentrer! Sinon, ils vont nous voir! » Bien sûr, il avait raison! Nous devions retourner au château. Main dans la main, nous courrions vers l'entrée lorsque soudain, une pensée me traversa l'esprit. « Drago! dis-je, et le professeur Rogue? ». Mon jumeau me répondit que nous ne pouvions rien pour lui, mais de ne pas m'en faire, que notre directeur était un sorcier très puissant, capable de se sortir de n'importe quelle situation problématique! Et il ajouta qu'à son avis, le professeur Rogue ne souhaitait pas nous voir prendre des risques inutiles! Un peu rassurée, je finis par me ranger à ses arguments et nous nous dépêchâmes de regagner la salle commune.

Le lendemain, deux nouvelles chocs nous attendaient quand nous sommes descendus déjeuner : un, l'hippogriffe Buck qui devait avoir été exécuté la veille s'était finalement enfui et deux, Sirius Black, que les Détraqueurs avaient finalement capturés la veille, s'était échappé une fois de plus! Bien sûr, Drago était furieux que Buck se soit enfui et il était convaincu que Hagrid l'avait caché quelque part. Quant à l'évasion de Sirius Black, le plus en colère était sans contredit le professeur Rogue qui était persuadé que les jumeaux Potter avaient quelque chose à voir dans cette histoire. Malgré la haute estime que j'avais de mon directeur, je trouvais sa réaction un peu exagérée. Quelques jours plus tard, le professeur Lupin, qui était un loup-garou, fit ses bagages et quitta Poudlard. D'après les rumeurs, Dumbledore ne l'avait pas renvoyé, mais il avait préféré partir, maintenant que tout le monde connaissait sa nature animale et avant de recevoir d'innombrables lettres d'insultes de la part des parents des élèves de Poudlard. Bah! Moi cela ne me dérangeait pas vraiment, car j'espérais vraiment que le professeur Rogue se verrait confier le poste de professeur contre les forces du Mal l'an prochain! Par contre, sans que je sache pourquoi, Catherine, son frère et ses amis semblaient attristés par le départ du professeur Lupin.

Puis ce fut le banquet de fin d'année et malheureusement, c'est Gryffondor qui avait gagné la coupe des Quatre Maisons. Leur table était très joyeuse, ce soir-là! J'étais un peu déçue, tout comme mon jumeau. Bah, et puis qu'importe! Au moins Serpentard avait gagné la Coupe de Quidditch grâce à Drago! Le lendemain matin, nous reprîmes le Poudlard Express pour rentrer au Manoir. Dans le train, je croisai Catherine et je lui souhaitai un bon été. Elle fit de même. Lorsque le train entra en gare, Papa et Maman nous attendaient Drago et moi. Ils étaient très heureux de nous revoir. Tandis que notre chauffeur ramassait nos bagages, j'entrevis Catherine et son frère qui rejoignaient un homme avec une grande moustache, sans doute leur oncle Vernon, dont elle m'avait parlé. Puis Marcus vint m'embrasser avant de partir avec ses parents et il me promit de venir me rendre visite au Manoir durant l'été. Quelques minutes plus tard, je me laissai tomber sur la banquette soyeuse de notre limousine, à Drago et à moi, et nous partîmes pour le Manoir. Cette fois, les vacances étaient officiellement commencées!

Vers année 2

Vers année 4

:: xhtml 1.0 strict :: :: css2.1 :: decoupe et mise en page xhtml / css :jp949 pour :: decoupe-fr.com ::